Enjeux commerciaux d’un retrait du Sénégal de la Zone CFA

  • Source: : Seneweb.com | Le 04 décembre, 2018 à 19:12:59 | Lu 6031 fois | 537 Commentaires
content_image

Enjeux commerciaux d’un retrait du Sénégal de la Zone CFA

La monnaie commune confère un sentiment d’appartenance à une communauté. Elle constitue donc  une phase importante du processus d’intégration en facilitant les échanges entre pays de la zone, au bénéfice des économies nationales et des acteurs économiques et en instaurant un système efficace de confiance à l’intérieur de cette zone. Aussi,  le 12 Mai 1962, 7 pays d’Afrique de l’Ouest, dont le Sénégal, ont-ils adopté le traité créant l’Union monétaire Ouest africaine (UMOA). Celle-ci sera complétée le 10 janvier 1994 par le traité instituant l’union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA).

Bien que le Sénégal ait joué un rôle majeur dans ce processus,  la question de son retrait pur et simple de l’union monétaire est de plus en plus agitée dans le débat politique et pousse à s’interroger sur sa pertinence,  au regard de la dynamique irréversible d’une intégration africaine.

L’importance du marché africain pour le Sénégal

L’Afrique occupe une place importante dans le commerce extérieur du Sénégal qui, en 2017, y a réalisé 42,1% de ses exportations totales contre 39,1 % en 2011 et n’y a importé que 17,8%  de ses besoins. La CEDEAO absorbe 80% des exportations sénégalaises sur le Continent africain et l’UEMOA constitue le premier marché d’exportation du Sénégal. En 2017, elle a absorbé 60% des exportations sénégalaises sur le continent africain et 25,41% de ses exportations totales. Durant la période 2008-2017, la valeur moyenne des exportations sénégalaises dans la zone UEMOA s’est établie à 307,184 milliards de francs CFA contre 76,206 milliards pour les importations, réalisant sur la même période, un excédent commercial de 230,978 milliards en moyenne par an.  Ce résultat positif s’explique par l’existence du marché unique qui favorise une libre circulation des personnes et des biens et incite l’implantation de moyennes et grandes entreprises dans des pays stables comme le Sénégal, pour tirer profit du marché sous régional, créant ainsi de l’emploi et de la valeur pour les populations.

La viabilité d’un retrait du Sénégal de la Zone CFA

 Le Sénégal peut se retirer de l’Union monétaire Ouest africaine (UMOA), conformément aux dispositions de l’article 36  du Traité modifié de l’UMOA. Ce retrait impliquerait celui de l’Union économique et monétaire Ouest africaine qui complète l’union monétaire et aurait des conséquences mineures sur l’accès au marché si le Sénégal décidait de rester dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Toutefois, la CEDEAO ayant un projet de monnaie commune à l’horizon 2020, le Sénégal devrait, pour garder son autonomie monétaire, se retirer également de la CEDEAO. Ce retrait remettrait  en cause l’accès des produits sénégalais à un marché de près de 300 millions d’habitants et constituerait un renoncement à tirer profit de la libre circulation des personnes et des biens et du pouvoir des blocs régionaux dans les négociations commerciales internationales. Ce qui isolerait le Sénégal dans la région Ouest africaine.

L’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine ayant été signé individuellement par les Etats-parties, le Sénégal accéderait à son principal marché d’exportation dans les mêmes conditions que les pays hors CEDEAO. Cette situation effriterait ses parts de marché sur sa principale zone d’exportation et aggraverait le déficit de la  balance commerciale et par ricochet celui de la balance des transactions courantes (BTC). Or, le déficit de la BTC s'accompagne généralement d'un déficit budgétaire. D'où la notion de déficits jumeaux. Le déficit budgétaire entrainerait une baisse des dépenses publiques, des prestations offertes aux populations mais également de l'activité économique, de l'emploi, accroitrait la pauvreté et ferait peser un risque sur la stabilité sociale.

Au regard de cette probable réaction en chaine, l’assertion de Son Excellence, Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal trouve tout son sens : ‘’ la monnaie CFA a des avantages. Elle a peut-être aussi des inconvénients, mais peut-on tout de suite la jeter et engager une aventure ?’’. Question d’autant plus pertinente que le FCFA, quoi qu’on puisse en dire, constitue encore un gage de stabilité et de sécurité  du fait de sa crédibilité internationale qui fait défaut aux autres monnaies de la région.   

 

Assome Aminata Diatta,

Directrice du Commerce extérieur,

 


Auteur: Seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (29)


Anonyme il y a 1 semaine (19:43 PM) 0 FansN°: 1
IL N'Y A QUE LES NOIRS QUI ACCEPTENT DE SUBIR .LES AUTRES L'ONT TELLEMENT COMPRIS QU'ILS APPLIQUENT TOUT CE QU'ILS VEULENT SUR LE NOIR. DES EXEMPLES, EN MAURITANIE LA MINORITE MAURE REGNE SUR LA MAJORITE NEGRO AFRICAINE,AU NORD MALI ,UNE PARTIE DE LA MINORITE TOUAREGUE VEUT COUPER LE PAYS EN DEUX AU DETRUIMENT DE LA MAJORITE SONGHAI ET AUTRES NOIRS DU NORD. DES MINORITES LIBANAISE ET INDIENNE SE COMPORTENT AVEC INSOLENCE DANS CERTAINS PAYS AFRICAINS.
Anonyme il y a 1 semaine (19:47 PM) 0 FansN°: 2
Tu as raison c'est pourquoi il est important d'elire des patriotes a la tete de chaque etat africain .

Et bientot nous parlerons d'une seule voix .
Anonyme il y a 1 semaine (19:59 PM) 0 FansN°: 3
"Toutefois, la CEDEAO ayant un projet de monnaie commune à l’horizon 2020, le Sénégal devrait, pour garder son autonomie monétaire, se retirer également de la CEDEAO".



Rien que ceci disqualifie votre argument...Combien d'autre pays de la CEDEAO ont leur propre monnaie?

L'UEMOA ne sert a rien.Elle a ete inspire par la Francafrique pour retarder l'integration de la CEDEAO.
Reply_author il y a 1 semaine (21:57 PM) 0 FansN°: 1
@3. le problème avec toi est que vous ne comprenez même pas le français ! relisez la phrase que vous avez écrite pour autant que vous ayez encore un peu de sens logique ! domaraam ! nous restons dns la zone cfa ! point barre. que ceux qui ne sont pas contents quittent le pays. enfants de putes apatrides.
Reply_author il y a 1 semaine (00:00 AM) 0 FansN°: 2
mdr, mais quelle insolence! vous pouvez rectifier et donner votre argument sans insulter. pourquoi tant de colère et de haine? c'est un signe de sociopathie.
Êtes vous la directrice du commerce intérieur?
Mounas il y a 4 jours (19:53 PM) 0 FansN°: 3
je me croyais panafricaniste, mais depuis que j'ai été informée de ce que font les policiers maliens, guinéens, nigériens et autres, je me fiche du panafricanisme cher aux pères des indépendances du vieux continent ! demeurons sénégalais, vivant en paix avec les autres!
Anonyme il y a 1 semaine (20:14 PM) 0 FansN°: 4
Dire que c'est signé par le directeur du commerce extérieur. Putain !
Anonyme il y a 1 semaine (20:24 PM) 0 FansN°: 5
Ç est le mot CFA qu il faut bannir du langage qui est crée par la France pour mieux presser les colonisés. Un CFA qui ne permettra jamais aux détenteurs dé cette merde .
Sasu il y a 1 semaine (20:31 PM) 0 FansN°: 6
Le Sénégal ne veut pas sortir de la monnaie commune, mais bien du système cfa. Et c'est différent de ce que cet article semble dire.

On peut avoir la mm monnaie commune mais sans l'intervention de la France. Donc que ce soit une monnaie commune uemoa ou une monnaie commune cedeao, le Sénégal est partant.

Cet article c'est de la pure manipulation.
Anonyme il y a 1 semaine (20:31 PM) 0 FansN°: 7
Hey Asssome, ne fait pas boyonner Aliine Sitoë dans sa tombe, être pro-Macky ne devrait pas te faire te déshabiller publiquement de la sorte. Les Diolas ont une considération immence pour la Femme. Donc il faut pas que le virus des bandits du palais te contamine.

Mes respect Madame :smile:  :contaan: 
Anonyme il y a 1 semaine (20:35 PM) 0 FansN°: 8
Assome, d'une part, tu as raison sur la question de l'intégration régionales, mais saches que les accords peuvent être scellés seul à seul, c'est à dire entre pays ou entre communauté et pays. Ton analyse est basée sur le commerce que tu gères en tant que directrice mais le cfa a des beaucoup d'inconvénients que tu n'as pas cité sans le vouloir. On comprend que vous (apéristes) êtes obligé de poser vos marques pour gagner la confiance du Roi. Tu as fait de ton mieux par contre, l'analyse économique n'a pas été approfondie.



Appréciation d'un économiste
Anonyme il y a 1 semaine (20:37 PM) 0 FansN°: 9
Assome ! Est tu déjà assommé ?

Sonko demande simplement que la monnaie ne soit plus garantie par la France avec dépôt obligatoire de 50% de nos réserves

Avant d être assommé attends le 24 février c est trop tôt d être assommé a ce point
Anonyme il y a 1 semaine (20:52 PM) 0 FansN°: 10
Ndéyssane , Assomeune , nga balma nak, mais voir une directrice du commerce qui nous crache une telle analyse digne d'un élève de cp, je comprends mieux pourquoi le Sénégal est parmi les 25ème pays les plus pauvre au monde.

ne faites pas pleurer Aliine Sitoé dans sa tombe s'il te plais.  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
Anonyme il y a 1 semaine (20:57 PM) 0 FansN°: 11
Hey Assome, Tu es directrice du commerce du Yémen ou du Sénégal? :contaan: 

sincèrement si j'étais ton professeurs en économie à l'UCAD je t'aurais noté 0²² sur ton analyse sur le FCFA :nohope: 
Nianthio  il y a 1 semaine (21:02 PM) 0 FansN°: 12
Moi mon problème c'est que les supporters de SONKO sont très limités. Aucun niveau niveau élevé d'analyse, pitié!!

Sonko ne fait rêver et ce sont des gens comme vous qui être d'être lui.

Quelqu'un fait une analyse pointu avec exemples à l'appui,qu'est ce que vous proposez à la place? Et Sonko qui rêve qu'est qu'il mis de concret?

Je donne 2 exemples je sais que vous une capacité d'analyse très très limités mais je vais faire avec

1000000 CFA vous l'echangez en Franc Guineen vous aurez besoin dune brouette pourson transport.

Tout près de nous suivez the commission of inquiry sur les scandales financiers de Yaya Jammeh.Jammeh ne touchait pas bcp à son propre Dalasi. Le dollar l'Euro et le CFA sont des monnaies sui remplissent la Banque Centrale gambienne

Ndeyssaan vous n'avez rien compris SONKO est trop limité kekeke kekeke kekeke!!!
Reply_author il y a 1 semaine (00:10 AM) 0 FansN°: 1
tu ment il n'y a pas une grande différence entre le fcfa et le franc guinéen.
1 fcfa = 16 franc guinéen
1 dalassi = 11 fcfa
donc tu vois que la différence entre le fcfa et le franc guinéen et presque la même qu'entre le dallasi et le fcfa.
Anonyme il y a 1 semaine (21:04 PM) 0 FansN°: 13
L esclave qui trouve des qualités aux chaines qui l attachent ,n est pas encore prêt pour prendre sa liberté
Mbaye il y a 1 semaine (21:05 PM) 0 FansN°: 14
"La monnaie commune confère un sentiment d’appartenance à une communauté"! Ndeyssane le colon a été tellement soucieux de notre sentiment d'appartenance à une communauté (la communauté des esclaves de la France?) qu'il a créé le FCFA! Inutile de continuer après cette phrase d'introduction. Le reste ne peut être que de la m...de.
Anonyme il y a 1 semaine (21:35 PM) 0 FansN°: 15
qui gagne dans ce commerce qu'elle rapporte? Des Libanais grands corrupteurs des différentes administrations sénégalaises dont les rejetons claquent ce sale fric dans les pays développés et les entreprises françaises. C'est pourquoi, dans l'uemoa, on est si pauvres jusqu'à envier Job. Allez revoir votre copie Baby, ne soit pas moins courageuse que la moyenne Diola, dans la vie c'est ceux qui luttent qui s'en sortent toujours (l'Asie en témoigne aujourd'hui). Il nous faut redevenir des Sénégalais comme le voulait Aline Sitoé Diatta et non des prêt-à-porter de l'opinion de nos exploiteurs.
Anonyme il y a 1 semaine (21:37 PM) 0 FansN°: 16
Vous voulez attendre que tous les pays de l'UEMOA aient les mêmes perceptions à un instant t pour changer notre monnaie?Il 'y aura toujours des préfets français comme celui dont nous disposons qui travaillent plus pour leurs patrons que pour les populations qui les ont élus.Et qui diront toujours non au changement.

Des dirigeants patriotes se doivent de franchir le pas,même s'il faut le faire seul.
Anonyme il y a 1 semaine (21:47 PM) 0 FansN°: 17
Bon les personnes avisées savent qu'il faut un certain nombre de pays acceptent de quitter en même temps et de créer leur monnaie. Si un seul pays le fait se serait une crise... Mais faut quitter cette monnaie

Anonyme il y a 1 semaine (21:51 PM) 0 FansN°: 18
Rêve de gamin de ce sonko très nul et trop limité
Lebaolbaol Tigui il y a 1 semaine (21:58 PM) 0 FansN°: 19
Eh! Assekaw aw djout.
Anonyme il y a 1 semaine (23:18 PM) 0 FansN°: 20
Une simple question qui devait faire réfléchir Sonko, avant de tenter de nous embarquer dans cette aventure de l'Uemoa-exit, c'est celle-là : que deviendrait alors l'imposant siège de la BCEAO, implanté à Dakar, notre belle capitale.

A mon sens, il s'agit là d'une question préalable, que doit se poser tout dirigeant qui se veut responsable et qui a les pieds sur terre.

Autre question subsidiaire : avec quelle monnaie travailler, avant de disposer de cette nouvelle monnaie "bien à nous"? Et a-t-on bien réfléchi à tous les sacrifices et autres privations que va nous imposer notre nouvelle condition d'espace monétaire et économique extrêmement limité ? Et tout ça pour satisfaire un orgueil national mal conduit et absurde ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Bien sûr que non.
Un Passant il y a 1 semaine (02:03 AM) 0 FansN°: 1
que deviendra le siège de la commission europeenne de strasbourg si la france qui l'union? que deviendra le siège de la bceao si la cedeao frappe sa monnaie? en vérité et excuse moi, la question est bidon.
Reply_author il y a 1 semaine (13:17 PM) 0 FansN°: 2
la future banque centrale du sénégal pardi!
Reply_author il y a 1 semaine (13:29 PM) 0 FansN°: 3
bien dit!!!!!!! il faut demander aux guinéens, aux gambiens, aux ghanaeens et aux sierra leonais sans compter le nigeria avec son naira qui n est utilize qu'au nigeria et don't personne ne veut au delà du nigeria avec ses 180 millions d'habitants il faut faire attention avec ceux qui prêchent la sortie du franc cfa. certes il y a des choses à redire sur le cfa mais il faut y apporter des réformes c'est tout en limitant par exemple le depot mais cela va entraner la main basse sur nos avoirs extérieurs par les dirigeants cleptomanes comme deby sassou et l'equato guineen qui a fini de dilapider tous ses avoirs avec sa famille attention aux sautés d'humeur et aux instincts aventuriers
Anonyme il y a 1 semaine (23:44 PM) 0 FansN°: 21
Encore une fois, méfions-nous de ce Sonko. Il est très dangereux : son Uemoa-exit ne présage rien de bon. Il ne nous apportera que misère et désolation, avec plein de regrets.

Sonko est un grand rêveur, qui n'a pas les pieds sur terre et qui dit tout ce qui lui passe par la tête, sans réfléchir, comme un grand enfant. C'est un révolutionnaire romantique, qui manque totalement de réalisme et de pragmatisme, à l'instar de son maître à penser Thomas Sankara, à propos de qui on se souviendra toujours de l'énorme gouffre, où il a plongé son pays, qui se débat toujours, pour en sortir.

Chers compatriotes, évitons ce saut dans l'inconnu, auquel ce Sonko nous invite.
Anonyme il y a 1 semaine (01:01 AM) 0 FansN°: 22
Vous les agents de la france afrique sacher que le train est en marche .

Vous les petits fils de vendeur d'esclaves sacher que la revolution a commencer et la quillotine vous attends .
Latdior2012 il y a 1 semaine (06:28 AM) 0 FansN°: 23
Cette prise de position est pathétique! Elle confond plusieurs choses:

1. Le commerce international (y compris interafricain) avec la gestion de la monnaie. Le Ghana commerce avec les pays membres de la CEDEAO alors qu'elle a sa propre monnaie. Pareil pour le Nigéria. Ce dernier pays est aujourd'hui l'un des meilleurs marchés pour l'exportation des articles de mode produits au Sénégal. Allez vérifier auprès des tailleurs et entrepreneurs au marché des HLM. Le Royaume-Uni est membre (en partance, certes) du marché commun de l'Union Européenne sans faire partie de la zone euro. Le Canada et les USA sont leurs premiers partenaires commerciaux réciproques sans avoir une monnaie commune. La Chine exporte énormément aux USA sans avoir une monnaie commune avec les américains. Faut-il rappeler que la Chine et Hong Kong n'utilisent pas la même monnaie d'échange? En d'autres termes, on peut commercer entre pays sans faire partie de la même zone monétaire; le commerce entre Etats dans une zone commerciale donnée n'implique pas l'appartenance à une zone monétaire commune.

2. Les zones commerciales UMOA et CEDEAO (pour faire court) ne sont pas à opposer. La première est beaucoup plus petite que la seconde et leurs objectifs à long terme ne sont pas identiques. La CEDEAO à vocation à supplanter l'UMOA, entité néo-coloniale qui est une contrainte surannée et inutile pour ses pays membres. On peut considérer que la CEDEAO elle-même constituera un jour un sous-ensemble de la zone de libre-échange continentale.

En ce qui concerne nos mentalités, il nous faut une émancipation intellectuelle d'urgence. Un pays colonisateur n'a jamais été le libérateur de ses colonies. Ou le promoteur de leurs intérêts. Pourquoi n'arrivons-nous pas à comprendre et assimiler cette évidence historique de base? Réveillons-nous!!!  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme il y a 1 semaine (06:42 AM) 0 FansN°: 24
Le Senegal tout seul avoir sa propre monnaie est une belle connerie et cela tous les economistes serieux le diront meme ceux qui sont contre le franc CFA.

Les annonces des politiciens n'engagent que ceux qui les ecoutent.
Alibaba il y a 1 semaine (06:57 AM) 0 FansN°: 25
Certaines personnes donnent raison a ceux avancent que l'Africain ne produit pas.



Je vous rappelle aucune théorie ou doctrine n'est infaillible, même si le CFA était bon cela signifie t'il qu'on peux pas avoir mieux ?



Ceux qui ne peuvent guère produire car étant d’éternel esclaves idéologiques qu'ils s’écartent gentille-ment.



Bonne journée

 :sunugaal: 
Anonyme il y a 1 semaine (06:58 AM) 0 FansN°: 26
Quand je vois l'analyse de certains, je me dis que l'emotion est trop importante dans cette question si importante. Le Senegal seul avoir sa monnaie c'est impensable et celui qui le fera sera foutu a la porte en quelques semaines par les populations.

Les autres pays qui ont leur propre monnaie ont leur reserve, avec le franc CFA on a un mecanisme different mais qui remplit le meme role.

La liberte que les gens cherchent en quittant le CFA est bien que si elle est bien gere : aujourd'hui l'Etat fait face a des difficultes de tresorerie, je parie que si on avait pas une monnaie commune, on allait simplement sortir la planche a billet et par la meme occasion creer une belle inflation.

Si on doit quitter le CFA, il faut le quitter pour quelque chose de mieux ou equivalent.
Latdior2012 il y a 1 semaine (10:22 AM) 0 FansN°: 1
non, il ne s'agit pas de quitter le cfa tout seul! il s'agit, pour le sénégal et les autres pays de cette zone monétaire, de s'affranchir de la tutelle monétaire de la france. il en est temps!!!
Anonyme il y a 1 semaine (13:39 PM) 0 FansN°: 27
je suis très attaché à la pièce de 100 CFA ( comme bcp de sénégalais ) . Donc je dis non au retrait de la zone CFA  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
Ibou il y a 6 jours (13:16 PM) 0 FansN°: 28
Cet article est complétement faux tous les pays de la cedeao n'ont pas le FCFA comme monnaie et pourtant ils sont dans le marché de la cedeao.
Anonyme il y a 6 jours (20:28 PM) 0 FansN°: 29
Les petits excités de Pastef, alignent des mots dont ils ne connaissent même pas le sens..Sortir du Cfa, c'est un débat sérieux et Assome en tant que haut cadre, donne un aspect dans le domaine qu'elle maitrise bien, le commerce, Que sait Sonko du commerce? Rien, nada!.
Reply_author il y a 6 jours (03:15 AM) 0 FansN°: 1
cette dame elle meme ne connait rien de ce qu elle dit.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]