Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Libération de Karim : 7 éléments de clarification

Single Post
Libération de Karim : 7 éléments de clarification

La question de l'élargissement éventuel de Karim Wade alimente les débats depuis la sortie médiatique du Président de la République le 1er juin dernier. «Entre passion, partis-pris et malentendus, il convient de poser les termes de ce débat afin que le futile ne l’emporte sur l’essentiel», El Hadji Kassé, porte-parole du chef de l'Etat, Macky propose dans cette tribune envoyé à Seneweb, 7 éléments de clarification «pour la clarté du problème posé. Voici les 7 éléments qu'il expose :

1. Malgré les pressions, au niveau national et international, la procédure concernant Monsieur Karim Wade a été menée sans faiblesse coupable. Les droits du mis en cause ont été scrupuleusement respectés. L'Etat a été rétabli dans ses droits. Le verdict l'atteste sans ambages. Le reste relève de l’histoire dans son versant épisodique.

2. Après le temps de la justice, comme l'a si bien relevé l'Association des magistrats du Sénégal (AMS), le Chef de l'Etat a la prérogative de grâce que lui confère la Constitution. Il l'exerce en toute discrétion. Il le fait d’ailleurs, en des occurrences qui relèvent de son pouvoir discrétionnaire. Nous sommes ainsi loin du débat de l’indépendance ou non de la justice dès lors que les limites fixées par la Constitution sont aussi claires que respectées.

3. De même que les pressions de toutes sortes n'ont pas eu d'impact sur la procédure qui a conduit au procès et sur le procès lui-même, c'est en toute souveraineté que le Président de la République a envisagé l'élargissement de Monsieur Karim Wade. Ni manifestation, ni interventions intempestives n’ont dicté sa posture. C’est d’une détermination tout à fait interne et autonome, sur la base de raisons à sa discrétion, qu'il a parlé de l'élargissement possible de Monsieur Karim Wade. D'où l'évidence qu'il n'y a eu aucun règlement de compte politique.

4. Rien n'y obligeait donc le Président de la République en dehors de son analyse propre qui l'a conduit à une pareille décision. L'adversité ne saurait primer sur la responsabilité historique d'un Chef d'Etat. Comme il l'a affirmé lors de la cérémonie de lancement du Dialogue National, la démocratie ne saurait être réduite à une confrontation permanente entre majorité et minorité. Par ailleurs, il convient de souligner, fortement, que la prison n'est pas la seule modalité de répression. D’autres voies et procédures, dans l’intimité de l’action de l’Etat, peuvent servir lorsque l’enjeu est de recouvrer les biens qui appartiennent à tous. Il suffit de faire confiance à la puissance des pouvoirs publics et au Président de la République dont la légitimité est incontestable, dont l’attachement aux intérêts suprêmes du peuple sénégalais et de la Nation n’a jamais été démenti.

5. L'élargissement de Monsieur Karim Wade est une question indépendante du Dialogue National qui a été envisagé par le Président de la République lors de la campagne référendaire. Donc au plus intense de la controverse politique qui a frôlé l’antagonisme. Le Dialogue National est centré plutôt sur la mise en œuvre des innovations constitutionnelles. Le président de la République souhaite, en effet, que de fortes convergences soient trouvées entre les différents acteurs dans cette œuvre de modernisation de notre système démocratique. Le Dialogue National est, également, une quête de consensus autour de quelques questions majeures dans la vie de la Nation, comme l’école et la sécurité.

6. L'élargissement de Monsieur Karim Wade ne remet nullement en cause l'option du Président de la République pour la bonne gouvernance. Plus que jamais, le Sénégal est dans un processus de renforcement de ses instruments de gouvernance pour la transparence et l'efficacité des politiques publiques au service des intérêts exclusifs des populations. Il est indiqué, dans ce sens, à chaque séquence et les expériences qui la ponctuent, d’évaluer les dispositifs existants et, au cas échéant, de s’adapter pour plus d’efficacité et de performance.

7. Faisons confiance au Chef de l'Etat et soumettons-nous à son initiative, notamment à la procédure qu'il aura choisie pour l'élargissement de Monsieur Karim Wade, comme il le fait pour d’autres détenus en général.


El Hadj Hamidou KASSE

Article_similaires

42 Commentaires

  1. Auteur

    Mouride

    En Juin, 2016 (17:06 PM)
    MOURIDE
    • Auteur

      Analyse Ilogique Parolier Du P

      En Juin, 2016 (07:17 AM)
      raisonnement insense tant du point de vue scientifique que litteraire:

      ce porte parole du president dit:

      " c'est d’une détermination tout à fait interne et autonome, sur la base de raisons à sa discrétion, qu'il a parlé de l'élargissement possible de monsieur karim wade. d'où l'évidence qu'il n'y a eu aucun règlement de compte politique."


      mais monsieur le reglement de compte politque a ete plus que mis en evidence - je dirais meme exhibe - portraille - presente - expose - divulgue - par. par. par par

      par

      par

      par:

      la selection discriminatoire du coupable du phenomene de l'enrichissement illicte

      car macky devrait entre rose en prison le meme jour que karim - et tous les deux ne devraient jamais en sortir en raison de l'envergure des crimes econmiques perpetres ( milliards cfa ) par rapport a la taille de l'economie du senegal:


      vous vous imaginez en france: un homme n'ayant rien herite - devant meme soutenir ses parents avec une maigre bourse d'etude - integrer la vie de travailleur ( vie active professionelle ) - dans le secteur public au voit de 8 ans arriver a l'elysee avec 12 millions d'euros ( ou rammene aux proportions d'echelle said 8 milliards d'euros comme patrimoine ) - de sa propre declaration.

      ce homme ne saurait arriver a ce stade. et dans un tel cas, il serait:

      destitue immedatement ( pour avoir cache ou menti sur son patrimoine illegitime avant les election ). la verite est que macky n'etait eligible legalement car criminel economique )

      arrete et la prison pour haute trahison enrichissement illicte abus de pouvoir corruption et j'en passe tout

      tout

      tout tout lui tomberait dessus


      process et emprisonnement politque car les autres sont en liberte ou ont meme ete gracies et pire celebres comme ousmane ngom que macky a juge valeureux et indispensable pour le senegal


      arretez votre cinema. les senegalais ne vous comprenne plus.
  2. Auteur

    Mouride

    En Juin, 2016 (17:06 PM)
    MOURIDE
    Auteur

    Mouride

    En Juin, 2016 (17:06 PM)
    MOURIDE
    Auteur

    Mouride

    En Juin, 2016 (17:06 PM)
    MOURIDE
    Auteur

    Max

    En Juin, 2016 (17:31 PM)
    Cette affaire m'a ouvert les yeux que notre justice n'est pas juste mais elle est à deux poids deux mesures. En résumé la justice c'est le président Macky Salle, il emprisonne qui il veut et libère qui il veut, cela doit nous pousser à réfléchir sur notre constitution concernant la justice. On a vu ces derniers temps-ci des criminels célèbres ou riches ou bien célèbres et riches à la fois qui sont en libertés provisoires. On peut accepter aussi que les sénégalais qui disent que le chef de l'APR à fait du "Wakh Wakhéte" sur son mandat qu'il voulait ramener de 7 a 5 ans, qu'ils ont raison car d'après l'affaire Karim Wade on peut dire que il suffit que le président de la république dit soit et c'est. Donc c'était pas la peine de demande aux conseils constitutionnels pour la réduction de son mandat.
    Auteur

    Sokhnaastou

    En Juin, 2016 (17:32 PM)
    On finira bien par savoir un jour les relents de cette decision surprenante. Macky ne cesse de nous surprendre par ces reculades.



    De toutes les facons, un jour Karim lui fera payer aussi ....c'est ca la politique. Douma kou meune sa morom douma.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (17:37 PM)
    huf tout ça pour ça jai honte moi qui pensait afin avoir un bon président je comprend maintena k macky n'est pas sincere il avé un rigueur sur tout les plan k je salué mais maintena seul les calcul politik l'interesse tout sa pour ça pour avoir un deuxieme mandat au détriment de nos fondamentaux républicains. départ gayné arrivé mousse
    Auteur

    Ramadan Kareem

    En Juin, 2016 (17:38 PM)
    HAHAHAHA...



    MAIS El Hadj Hamidou KASSE quel malhonnêteté !!!



    Vous êtes une honte pour les intellectuels...



    AMOULEN FOULA, AMOULEN FAYDA, AMOULEN DIOM...



    Yallah rek mofi nek...



    2012 nous nous sommes sacrifiés pour une alternance positive et voila ce qui se produit... MAIS LEUP DINA LEER...



    AKU SENEGALAIS YI NGENI FEN TOUS LES JOURS ET AKU KARIM DOULEN BAYI GUINAW INSHA'ALLAH.
    Auteur

    Analyste1

    En Juin, 2016 (17:38 PM)
    Macky a un problème de conscience. Comment accepter de mettre en prison quelqu'un sans réellement de preuve. Mimi Touré, Latif Coulibaly et certains revanchards l'ont conduit en erreur. Macky seul dans sa tombe un jour se demandera s'il a été juste envers Karim et son père. De plus, depuis 1960 il y a eu beaucoup de personnes qui ont eu des responsabilités et il choisit uniquement Karim surtout avec un procès qui a fait honte à toute la Nation. Pensons au jour où on sera seul dans sa tombe.
    Auteur

    Ouzin

    En Juin, 2016 (17:43 PM)
    veuillez nous escuzer m.ce discours constituè de couleur manipulateur de stragème perfide et mensonger ne sers que cacher le vrai pour le faux.......? je m'attendez a une justification non partiales non scèlèrat......en voici un discours frivole et decevant....merci....

    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (17:46 PM)
    NAFILA DE LA 11ème NUIT de RAMADAN

    il sera absous de tous ses péchés sans

    exclusive ; pour chaque verset il lui sera accordé les faveurs dues aux dévotions

    d’une année entière ainsi que celles dues à quelqu’un qui a rendu leur liberté à 1 000 esclaves, donné en aumône 1 000 dinars, donné à manger à 1 000

    personnes qui n’ont rien à manger, habillé 1 000 personnes se trouvant dans le

    dénuement le plus complet. Tout ce qui existe sur terre vivant ou non intercédera

    auprès de Dieu pour qu’il lui pardonne tous ses péchés, il sera préservé contre

    toutes les calamités, toutes les peines, la faim, l’indigence (sous toutes ses

    formes : raag) les djinns contre les affres de la mort il ira au paradis sans

    jugement aucun.

    youtu.be/M7EaeviRg4c
    Auteur

    Omega

    En Juin, 2016 (17:50 PM)
    maki sall bettii fuuta ( macky sall a surpris tout le fouta) par son volt face. Nous avons étés traités de tous les noms d'oiseaux mais cela nous a nullement distrait de soutenir dans son combat pour la bonne gouvernance lequel à fini de cristalliser notre espoir. Nous sommes désolés de constater le denouement de cette condamnation de Karim wade.

    A quand, l’émergence du Sénégal

    A quand , une republique des valeurs .

    M. Le President , ce n'est pas dans l'ethique que la liberation de karim se fera.

    Vous etes dans l'etat de grace mais le reveil risque d'etre brutal.

    Tenez vous pret en 2019, ca va chauffe; les senegalais ne sont pas amnésiques.
    • Auteur

      Macky Pantin

      En Juin, 2016 (18:51 PM)
      quel état de grâce ? ce pantin du conseil des investisseurs français est vomi pas les patriotes sénégalais. l
      ils n'y a que les les larbins, opportunistes, léche - cul, et vampires qui le soutiennent. ...
    Auteur

    Lick1239

    En Juin, 2016 (17:59 PM)
    Menteur de Kassé.

    La vérité finira toujours par surgir.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (18:00 PM)
    AUCUNE DIALECTIQUE, MON CHER KASSE, N'EST ASSEZ PUISSANTE POUR "AUTORISER" L'IGNOMINIE ET LA FORFAITURE ET LE RENIEMENT !

    ALLEZ A CANOSSA , LE PEUPLE SOUVERAIN SE SOUVIENDRA !
    Auteur

    Mara

    En Juin, 2016 (18:09 PM)
    retour à la case départ. Karim sera donc libéré et le Sénégal va perdre l'argent qu'on dit détourné. Karim sera dédommagé car on l'a emprisonné sans preuves. Pour l'instant rien ne prouve que de l'argent a été retrouvé. La transparence veut qu'on dise au peuple où se trouve l'argent. C'est ce que nous attendons. Ensuite, on ne peut pas emprisonner quelqu'un et se réveiller pour le relâcher.
    Auteur

    Fatelikou Demb

    En Juin, 2016 (18:10 PM)
    vous aviez applaudi hier lorsque les revanchard comme latif coulibaly, jules diop moustapha niass youssou ndour avec son journal anti karim mobilisés tout l'arsenal necessaire pour faire tomber un inocent qui jusqu'a présent malgré lé accusation, les compte fictif n'ariv a justifier sa culpabilité. yénako sombi demb dinguene ko nane tay

    Auteur

    Seutou Alboury

    En Juin, 2016 (18:24 PM)
     :sunugaal:  tout les riches et celebrites du pays qui ont commis les plus graves delits sont en liberte providefintive,meurtre,viol,trafic de faux billet,escroquerie de dizaines de millions,homosexualite,detournements de fonds...etc et aujourd'hui,l'homme elu a la tete de notre republique pour nottoyer le banditisme economique implante solidement dans ce pays par wade,veut liberer a la surprise general le plus gros voleur du senegal de tout les temps,karim wade....ayy niounn badola kouy dimbale sounouye morome badola yissi kassoyi ay ati att ndakh sathioumm beuye,kharr aki ganaarrs  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Gaelle Gaye

    En Juin, 2016 (18:26 PM)
    L'alternance de 2912, ce n'était donc que çà ? Pour reprendre le titre d'une récente contribution de Mody Niang. Nous avions applaudi des 2 mains en entendant Macky prôner la rupture après son élection à la tête du pays en 2012. Affublé de Abdoul Mbaye comme premier ministre, Macky jouissait alors d'une crédibilité hors pair. Nous avons vite déchanté quand Macky à sacrifié le PM de la 2ème alternance sur l'autel des résultats insuffisants. Venue accélérer la cadence, Mimi a redoré la côte du gouvernement avec la traque des biens mal acquis. Après avoir entendu Macky se vanter d'avoir négocié l'adhésion de Aida Ndiongue au PDS, voilà que l'ex ministre du ciel et de la terre bénéficie d'une gracieuse grâce présidentielle. Logiquement la CREI, L'OFNAC, ... doivent être graciés.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (18:32 PM)
    Dans la grande masse des sénégalais, il y a des gens qui tout en étant apolitiques sont plus intelligents que vous, plus diplômés que vous, plus instruits que vous ou même plus riches licitement que vous, plus analystes politiques (mais pas politiciens) que vous, ET VOUS PENSEZ QUE VOUS POUVEZ CONTINUER A NOUS FAIRE AVALER DES HISTOIRES ET DES INEPTIES ...... Le sénégal change, et a presque changé, vous allez vous en rende compte aux prochaines élections législatives et présidentielles. Continuez à prendre les gens pour des demeurés .... :emoshoot:  :fbhang: politiciens :fbhang: magouilleurs :fbhang: dealers
    Auteur

    Ibou

    En Juin, 2016 (18:42 PM)
     :taala_sylla:  :taala_sylla:  ET C'EST TOUT CE QUE VOUS AVEZ A DIRE ?

    Vaudrait mieux vous taire Mr Kassé car "wokho fi dara, toussse, nada".

    Ok vous essayer de nous expliquer pourquoi Macky va libérer Karim. Mais vous ne nous dites rien sur les modalités de cette libération. On aimerait bien savoir :

    - Si Karim et Cie vont payer les amendes qu'on leur a infligé ?

    - Qu'en est il de la suite de la traque des biens mal acquis qui est le programme pour lequel Macky a été élu ?

    On s'attendait à ce que vous vous prononciez sur ces 2 questions..mais que nenni !!!!!!

    Macky a trahi les sénégalais alors il le payera très chers en 2019 !!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (18:47 PM)
    Maintenant je suis sûr qu'on va libérer Karim!

    Auteur

    Omega

    En Juin, 2016 (18:50 PM)
    A quand, l’émergence du Sénégal

    A quand , une république des valeurs .

    M. Le Président , ce n'est pas dans l’éthique que la libération de karim se fera.

    Vous êtes dans l’état de grâce certes mais le réveil risque d’être brutal.

    Tenez vous prêt en 2019, ça va chauffer; les sénégalais ne sont pas amnésiques.

    Les sénégalais, dans leur écrasante majoritaire, sont contre cette forfaiture mais puisque la constitution vous donne cette prorogative, allez vous en . Mettez cependant dans votre tête que vous redescendrez sur le terrain politique pour solliciter un second mandat. Vous avez profondément déçu le SENEGAL.
    Auteur

    Watowatt

    En Juin, 2016 (19:01 PM)
    BROKEN FRANZ FANON HAL GONGA !!!
    Auteur

    Garab

    En Juin, 2016 (19:59 PM)
    Faites comme vous voulez. 2019 n'est pas. Nous vous attendons au coin.

    You cannot fool all the people all the time.

    Sachez que c'est une grande déception pour nous qui avions voté pour vous.



    Vivement 2019.
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte tout prisonnier doit être libre il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Goorfitt

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    Par cet acte il y a 2 sénégalais le badolo qui doit rester en prison et le fils a papa qui doit être libre
    Auteur

    Maimouna Sall

    En Juin, 2016 (20:43 PM)
    Kasse, il valait mieux se taire car, ta sortie ne fait qu'encenser macky par opportunisme - pour conserver tes privileges. C'est degoutant pour quelqu'un qui passe pour un intello. L'intello ecrit par devoir d'interet public pour eclairer les lanternes a ses concitoyens, afin qu'ils puissent faire le bon choix, et non pour les meconduire.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (21:50 PM)
    Derrière cette marionnette , c'est cet incompétent de macky qui parle. ...tchiiippp :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Moda

    En Juin, 2016 (21:58 PM)
    Il faut prendre acte des éclaircissements de M. Elhadji Kassé sur les lectures qu'il faut faire du prochain élargissement de Karim Wade. Les éléments avancés permettent de penser que le cap reste maintenu ainsi que le contrat tacite qui lie le Chef de l'Etat et le peuple sénégalais dans ses divers segments.

    Le pouvoir use et érode les convictions les plus aiguisées. Ce qui a perdu le PS et le PDS, c'est d'avoir un moment pensé que la toute puissance de la position de pouvoir pouvait les amener à s'affranchir des attentes des populations, et à renier orgueilleusement le pacte qui les liait, sur la question des réalisations, mais notamment sur la question des valeurs. le PDS notamment a lourdement perdu pour ce dernier point.

    Mais au delà de la question de la gestion du pouvoir, c'est le contrat qu'il faut sauver. Pour s'investir, il faut y croire. Croire aux engagements. Croire qu'enfin, quelqu'un aura le courage de tenir fortement la barre pour mener ce pays vers de meilleurs horizons.
    Auteur

    Samba Ba

    En Juin, 2016 (05:21 AM)
    Ne perdez pas votre temps a parler , le serieux n'a pas de domicile au senegal .perdez votre temps dans le vif du sujet , demain tout sera oublier , on 'en parlera plus . meme les marabouts font du branche moi et je te branche , si tu ne me branche pas je te debranche , les interventions qu'ils font , ils le font par interet . si non ils restent muets . voila pourquoi les riches ne restent pas en prison au senegal . ngor amatoul , L'afrique a louper son depart depuis tres longtemps , gneupe khaliss la gnouy wout , ak nougnouko mena amer nak , Regardez bien notre histoire , nous autres noires , nous serons toujours les derniers .nous ne connaitreons jamais la mesure , le diom , le patriotisme , kou yegue thi lequer niari lokho , dotoul soure thi adouna .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR