Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

(INTERVIEW) Mimi Touré : «Entre Marième Faye et moi...»

Single Post
(INTERVIEW) Mimi Touré : «Entre Marième Faye et moi...»

Aminata Touré n’a rien perdu de son punch de ministre de la Justice. L’ancien Premier ministre, devenue Envoyée spéciale du président de la République, se dévoile, de long en large, sur l’actualité brûlante. De la libération de l’ancien ministre d’État, Karim Wade, à la poursuite de la traque des biens mal acquis en passant par ses rapports avec la Première dame, ses ambitions politiques futures, la descente d’Abdoul Mbaye dans l’arène politique, elle évoque toutes les questions dans cet entretien accordé à Seneweb. Revue de l’actualité.

On évoque de plus en plus la libération de Karim Wade. Sachant que vous avez été la cheville ouvrière de cette traque des biens mal acquis, quelle appréciation en faites-vous ?

Il faut s’assurer que les ressources publiques sont gérées de manière optimale. Évidemment, quand il y a détournement, il y a une procédure judiciaire qui est déclenchée. Cela relevait du programme du candidat Macky Sall. Et c’est dans la mise en œuvre de ce programme qu’un dispositif a été mis en place. Cette question (de traque des biens mal acquis : NDLR) va plus loin que Karim Wade. Karim Wade, peut-être, qu’on ne s’en souviendra pas après. Ce que l’histoire retiendra, c’est le dispositif institutionnel illustratif. Il n’est pas inutile de le rappeler. Il y a le code de transparence portant sur les finances publiques. On n’en parle pas beaucoup alors que c’est un code extrêmement important qu’il faut davantage vulgariser. Il y a la déclaration de patrimoine des hauts fonctionnaires qui gèrent les fonds publics. Cela ne s’est pas fait auparavant. Il y a même eu la déclaration de patrimoine du président de la République. Cela existait depuis longtemps, mais il n’a été effectif qu’en 2012, puisque le président Macky Sall a déclaré ses biens. Il y a aussi l’Ofnac (Office national de lutte contre la fraude et la corruption). Il y avait l’ancienne commission de lutte contre la corruption, mais qui était un tigre en papier parce qu’il n’y avait pas de contenus et des moyens d’action. L’Ofnac c’est quand même une avancée très importante. Et il y a eu évidemment la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) qui était dans notre dispositif, mais qui a été complétée par ces différentes mesures. C’est dans ce contexte qu’il faut mettre le cas de Karim Wade.

Personnellement, je n’ai pas d’avis. Je ne connais pas Karim Wade. Je ne l’ai jamais vu ou serré la main. Je pense que son procès a été équitable. Les faits ont été reconnus par les juges. Il y a eu condamnation. Il a été incarcéré. Le droit de grâce appartient au président de la République qui juge de son opportunité. Je n’ai pas de commentaires. Je ne suis ni pour, ni contre. Tout au contraire. Je crois qu’il s’agit surtout de voir ce qui nous a amenés à ce procès. Et ne pas oublier qu’on a fait des avancées très importantes en matière de lutte contre la corruption et qu’on va continuer à en faire. C’est ce que je retiens en tout cas.

Ne croyez-vous pas que la libération de Karim Wade va consacrer la fin de la traque des biens mal acquis ?

Je ne le crois pas et je ne le souhaite pas non plus. Ca été un acquis très important du régime du président Macky Sall et il a eu la reconnaissance des Sénégalais et de la communauté internationale. Cela (la traque des biens mal acquis : NDLR) fait partie des préalables pour que le PSE (Plan Sénégal émergent) puisse atteindre ses objectifs. C’est une évidence, une lapalissade. Car, il faut que l’argent du pays puisse servir à développer le pays. Ceci étant dit, la corruption est un phénomène humain. Cela, il faut que les gens le comprennent. Le plus grand cas de corruption au monde ne s’est même pas passé en Afrique, mais aux États-Unis avec le cas (Bernard) Madoff. C’est pourquoi il faut mettre en place un dispositif qui fonctionne. Il faut dire que depuis 4 ans, de grands progrès ont été faits. Cela a été souligné par la fondation Mo Ibrahim, qui juge de l’État de la corruption, en Afrique en particulier. Il juge que depuis 2012 la corruption a beaucoup reculé au Sénégal, mais elle s’est aggravée dans le reste de l’Afrique. Mais, ce dispositif est d’autant plus important qu’on va vers l’utilisation de nos ressources naturelles, gaz, pétrole. Et c’est en ce moment-là qu’on se rendra compte que ce que l’on a fait en matière de lutte contre la corruption est très important. C’est ce qu’il faut voir et continuer à soutenir dans l’action du président.

Certaines voix à l’Apr se sont élevées pour dire que le président de la République a été induit en erreur dans l’affaire Karim Wade par des « esprits revanchards ». Ne vous sentez-vous pas visée ?

Chacun donne son opinion, mais je ne pense pas que le Président a été induit en erreur. Cela n’est même pas très respectueux vis-à-vis du président. Il avait déjà inscrit la traque des biens mal acquis dans son programme de campagne.

Pour ce qui me concerne, je n’ai jamais vu Karim Wade donc il ne peut rien y avoir de personnel. Vous savez, on n’écrit pas l’histoire en tenant compte des rancœurs et des colères. Je pense que c’était une conviction chez le président de la République, ça l’est toujours. Et il faut continuer à mettre en place un dispositif important pour lutter contre la corruption. Parce que, ça a été une grande plaie de l’Afrique, qui a énormément de ressources. Je ne veux pas citer de pays en particulier, mais ils ont tout dans leur sous-sol, mais ne sont pas développés. Le lien est direct. Maintenant, la corruption ce n’est ni une spécificité sénégalaise ni africaine, elle est humaine. Ce qui va faire la différence, ce sont les mécanismes de prévention et de sanction. Et c’est ce qui nous manquait au Sénégal. Depuis 1960, il n’y avait pas ce dispositif qui permet aujourd’hui de lutter efficacement contre la corruption. C’est l’occasion de saluer le bon travail des magistrats. Maintenant, le président exerce son droit de grâce comme le lui reconnait la Constitution. Et il n’y a pas de commentaires particuliers à faire à ce niveau-là.

Je peux vous dire que dans les mêmes conditions de pression et de température, j’aurai fait la même chose, sur instruction du président de la République. Je n’ai pas de regret.

Beaucoup, notamment Idrissa Seck, ont dénoncé une instrumentalisation de la justice avec cette affaire. Que répondez-vous ?

Je ne le pense pas. Je crois que les faits sont avérés c’est pour cela que l’on parle de grâce et pas d’amnistie. Il y a effectivement eu enrichissement illicite reconnu par les magistrats. Maintenant, la justice, elle, est ce qu’elle est. La justice est aussi humaniste et accorde le droit de gracier à une seule personne, c’est-à-dire au premier des citoyens, le chef de l’État. Comme on accorde la grâce pour des crimes très graves partout dans le monde, pour moi, le grand acquis c’est le dispositif qui est en place et qui va continuer.

Karim Wade a clairement dit qu’il ne voulait pas de cette grâce. Est-ce qu’il est possible aujourd’hui qu’il puisse être amnistié ?

Je ne vois pas comment parce que les faits sont reconnus. Le procès a été clair et net. Il ne peut s’agir que d’une grâce. Il y a aussi eu une condamnation pécuniaire et la grâce n’efface pas cela. C’est important en terme de recouvrement de l’argent dû. Maintenant libre au détenu d’exiger ce qu’il veut, mais je ne vois pas comment on pourrait l’amnistier.

La libération de Bibo Bourgi et maintenant la grâce de Karim. Est-ce que les pressions de l’ONU n’y sont pas pour quelque chose ?

Je ne pense pas. Cela n’a rien à voir. Je pense que c’est l’exercice du droit qui a été appliqué. Les uns ont eu une liberté conditionnelle. On réduit juste leur temps en prison, mais tout ce qui a été décidé en termes d’amende sera payé. Je maintiens mon avis, la position de l’ONU n’était pas fondée.

Hissène Habré, une autre autorité arrêtée sous votre magistère, a été reconnu coupable et condamné à perpétuité. Quelle appréciation en faites-vous ?

Je pense que justice a été servie. Encore une fois, ce ne sont pas des cas qui me sont personnels. C’était dans l’exercice de mes fonctions en tant que Garde des sceaux et comme militante des droits de l’homme. Je pense que justice a été servie. Les victimes ont mis quand même plus de 20 ans à chercher cette justice qui leur a été rendue.

Mais Macky Sall a estimé que la peine de Habré est lourde...

Ça, c’est le Président qui le dit. Moi je prends acte de la condamnation et je pense que justice a été rendue.

On vous connait militante à Grand-Yoff, mais vous semblez avoir déserté pour aller à Kaolack. Pourquoi cette option ?

On ne déserte pas. On est aussi à Kaolack. Ne me mettez pas en mal avec mes chers amis de Grand-Yoff où je compte beaucoup de sympathisants, homonymes et camarades (rires). Kaolack est également la ville de mes ancêtres. Mboutou Sow, le fondateur de la ville, est mon arrière grand-père. Mon père et ma mère y sont nés. J’y ai fait mes études primaires, j’y ai commencé mes études secondaires. Donc, beaucoup de choses me lient à la ville. Je crois que c’est légitime que de vouloir y militer. Cette ville était quand même le poumon économique du Sénégal et au fil des décennies elle s’est dégradée. Donc, tout ce que l’on peut faire pour animer économiquement, socialement, nous le ferons. Nous voulons promouvoir l’idée d’un autodéveloppement. Évidemment, cela aura des retombées politiques pour notre parti, mais moi c’est surtout cette approche qui m’intéresse le plus. D’ailleurs, nous comptons lancer avec d’autres cadres qui s’intéressent à Kaolack, une grande campagne, un dollar ou un euro pour Kaolack, à laquelle participeraient tous les Saloum-Saloum de la diaspora. Comme nous sommes des milliers à l’étranger, cela pourrait servir à réhabiliter des écoles ou soutenir des associations de jeunes. Cela ira en renforcement des activités de la municipalité.

Certains pensent que vous avez quitté Grand-Yoff parce que vous avez un adversaire de taille nommé Khalifa Sall

Que l’on a battu au référendum d’ailleurs ! Même dans son bureau de vote. Mais cela est dépassé. Si on cherchait la facilité, on resterait là-bas (Grand Yoff) à consolider nos acquis. Comme je dis, c’est tout à fait légitime de retourner et agir dans sa ville d’origine. J’y ai commencé mon école primaire, ma mère, mes arrières grands parents sont de Kaolack. Je souhaiterais que l’on puisse amener, nous Saloum-Saloum, notre petite contribution pour l’amélioration du cadre de vie de notre ville.

Pourquoi donc n’avez-vous pas démarré votre militantisme là-bas ?

Les circonstances de la vie sont diverses. Je viens des États-Unis, donc ma première base politique ce n’est même pas Grand-Yoff, mais Harlem et mes camarades de Harlem pourraient le certifier. C’est vous dire qu’en politique, on bouge selon les circonstances. Mais, je porte toujours Grand Yoff dans mon cœur. J’y ai acheté ma première maison et cela, on ne l’oublie pas.

Un dialogue national s’est ouvert le 28 mai dernier. D’aucuns ont dénoncé un pseudo dialogue qui visait uniquement à discuter de la libération de prisonniers politiques. Quelle lecture en faites-vous ?

Dans toute démocratie moderne, le dialogue est recommandé sur une base permanente. C’est pourquoi il y a des institutions permanentes qui ont été créées comme le haut conseil du dialogue social. Le Conseil économique social et environnemental, on peut également considérer que c’est un cadre de dialogue.

Dialoguer, je pense, c’est une nécessité dans une démocratie. Cela ne veut pas dire qu’à chaque fois que l’on dialogue, on change nécessairement de camp. Je pense qu’il faut aborder la question du dialogue de manière positive. L’escalade, je pense que personne n’y gagne. Cela n’a pas empêché qu’il y ait un référendum, le camp présidentiel a gagné, celui de l’opposition a perdu. Le Président de la République aurait simplement pu dire : « j’exerce mon impérium avec mes 63 % ». Je pense qu’il a eu raison d’ouvrir ce dialogue pour que l’on bâtisse des consensus importants. Parmi ces consensus, à mon avis, il y a la question de la bonne gouvernance. De quel que parti que l’on puisse être, on devrait être d’accord pour sauvegarder nos ressources publiques. Je ne vois pas quel désaccord on pourrait avoir là dessus. Cela devrait être un résultat de ce dialogue. La tolérance, la courtoisie, devraient être un autre consensus.

Votre predecesseur à la Primature vient de se lancer en politique. Beaucoup de vos partisans de l’Apr l’ont beaucoup critiqué. Que lui reprochez-vous exactement ?

C’est un droit constitutionnel d’aller en politique. Je n’ai pas de commentaire particulier à faire là dessus.

Comme Idrissa Seck, il a décrié la gestion calamiteuse de Macky Sall. Étant son premier Premier ministre, est-ce que ses paroles ne sont pas crédibles ?

Si la gestion a été calamiteuse, il en est responsable. Parce qu’il a été Premier ministre. Au Sénégal, c’est presque une tradition. Quand on en fait partie, tout marche, quand on sort tout est mauvais. En tout cas, c’est la conception que j’en ai. Ceci étant dit, c’est son libre choix. Mais, l’arène politique elle est ce que c’est, elle n’est pas simple. Toute action entraine souvent réaction. Et il faut souvent s’y habituer.

Comment voyez-vous l’après-Macky ?

On est dans le pendant Macky. Je pense que le président de la République a beaucoup de projets en cours importants. Au Sénégal, malheureusement, on est très rapidement amnésique. En quatre ans, beaucoup de choses ont été faites. C’est peut-être de notre faute, parce qu’un parti politique doit amplifier ce que le président fait de bien. Il y a énormément de choses qui ont été faites depuis 2012. Au-delà de la question de la corruption, il y a le PUDC, qui est en train de se mettre en place. Ce rééquilibrage social entre les villes et les campagnes, on ne l’a pas eu depuis l’indépendance. La question de la santé pour tous est en train d’être mise en œuvre et il donne un minimum d’accès aux soins. La bourse familiale, c’est la première fois qu’un citoyen, du fait de sa situation sociale, reçoit de l’argent de l’État. Le tissu universitaire est également en train de s’élargir. Je pense que c’est sur cela qu’il faut se concentrer.

Nous entendons par l’après-Macky, une personnalité pour le succéder à la tête de l’Apr

Je pense qu’il est trop tôt pour en parler. On est dans une situation de reconfiguration politique où on ne parlera peut être même pas de parti, mais de coalition. Tout comme l’opposition est en train de se reconfigurer. Il faut laisser la vie politique se dérouler. Il faut saluer le fait que Bennoo Bokk Yaakaar existe encore. C’est la première fois qu’une coalition présidentielle tienne aussi longtemps même s’il y a quelques petites turbulences.

Personnellement, est-ce que vous pensez un jour briguer un mandat présidentiel ?

Vous savez quand on est croyant, ce sont des questions auxquelles nous n’avons aucune réponse. On souhaite vivre déjà jusqu’à ce moment-là. On n’a aucune garantie sur cela. Il faut laisser les dynamiques se dérouler. Je pense qu’en 2024, la scène politique sera très différente de celle que l’on observe aujourd’hui. Il faut se concentrer sur aujourd’hui pour pouvoir définir demain. Je souhaite que mon parti l’Apr continue à se renforcer, que l’on voit émerger de nouvelles personnalités, notamment parmi les jeunes, que l’on puisse consolider les alliances stratégiques notamment au sein de Benno Bokk Yaakaar, et que l’on puisse réélire le président. Et après on envisagera l’avenir.

Sur le bilan que vous dressez, nous avons constaté que le président a promis beaucoup de milliards lors des conseils des ministres décentralisés. Et pourtant, on peine à en voir l’effectivité...

Ces milliards vous ne les verrez pas en espèces trébuchantes, mais en projets. Je peux vous dire que dans beaucoup de régions et de départements, les pistes rurales ont été développées, de même que les centres de santé, le réseau hydraulique. Sur le terrain, il y a énormément de choses qui sont en train de se développer. Il reste du chemin à faire, mais il faut comprendre que c’est parce qu’on est un pays en voie de développement. Et que tout n’est pas parfait. Ce qui est constant, c’est la dynamique sur le terrain. Et c’est ce qui explique les résultats du référendum. C’était en reconnaissance des efforts que les populations ont pu constater sur le terrain. Aujourd’hui, il y a beaucoup moins de dépenses de luxe.

Malgré cela, nous constatons les mêmes tares. Le dernier rapport de l’Ofnac a éclaboussé des personnalités de l’Apr et le Directeur de Cabinet du président a fait une sortie pour s’attaquer non pas aux personnes indexées, mais à la présidente de l’Ofnac. Comment appréciez-vous cela ?

La mise en application des textes, dans tous les pays du monde, est une dynamique de progrès. Je pense qu’il faut encourager l’application des textes et soutenir l’Ofnac, qui est une création du Président de la République. Il n’avait aucune obligation de le faire. Il aurait pu laisser l’ancienne commission nationale qui ne fonctionnait pas. C’est un acquis qu’il faut accompagner. Maintenant ce que j’ai compris de la déclaration du Directeur de cabinet (Me Oumar Youm : NDLR), c’est qu’il fallait laisser le droit de réponse à ceux qui étaient dans le rapport. Mais, le président de la République a été clair sur cela, il a dit qu’il ne protégerait personne.

On vous dit aujourd’hui réconcilié avec la première dame. Quelle est la nature de vos relations ?

Ce n’est pas spécifique au Sénégal. Généralement, les femmes et les épouses de président, souvent on les prend comme l’agneau de sacrifice. J’ai des rapports tout à fait cordiaux avec elle.

Avez-vous eu des problèmes avant ?

Non, pas du tout. Il y a eu beaucoup de fantasmes sur ce qu’écrit la presse. J’ai connu Marième Faye durant la campagne présidentielle, comme militante très engagée. Et elle le reste à sa manière. Mais, les fantasmes populaires voudraient que l’on se crêpe le chignon, mais ce n’est pas le cas.

Vous êtes aujourd’hui beaucoup critiqué, même dans votre propre parti. Ne regrettez-vous pas d’avoir refusé le poste que l’on vous avait proposé aux Nations-Unies ?

Effectivement, Ban Ki Moon, le secrétaire général, m’avait proposé de diriger la plus grande mission des Nations-Unies en RDC : 30.000 soldats, 20.000 civils, 12.000 généraux, à commander. Mais, je n’ai pas de regret. J’avais déjà pris l’option, en quittant New York, de définitivement accompagner le président, comme candidat d’abord, avant qu’il ne soit élu. Donc, je n’ai aucun regret.

Article_similaires

59 Commentaires

  1. Auteur

    Attention

    En Juin, 2016 (06:55 AM)
    UN CERTAIN MODOU NDIAYE AVEC UN ACCENT BAOL BAOL NOS TEL 709302659 ET 705713494 QUI DIT AGIR AU NOM D EXPRESSO ET QUI EST SUR WARI EST UN ESCROC
  2. Auteur

    Sow

    En Juin, 2016 (07:06 AM)
    vs étes une vré PATRIOTE me c domage k ns sénégalais ns n puisson pa komprendre vtre engagema mw jé tjrs cru a vtre savw et savw faire

    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (09:59 AM)
      me djibril war :

      "la reddition des comptes n'aurait pas due être détournée de sa vocation et de sa finalité par des esprits revanchards qui ont trompé le président, pour assouvir leur vengeance sur la personne de l'ancien président abdoulaye wade, à travers son fils, en utilisant la crei. j'avais bien décrié ses limites, dès le début, de par ses règles de fonctionnement et de procédures qui jurent d'avec les règles d'une bonne justice dans un etat de droit digne de ce nom, comme le sénégal, à savoir le renversement de la preuve sur le dos de l'accusé, la violation de la présomption d’innocence et l’existence du double degré de juridiction admis même dans les procès de crimes, meurtre, assassinat, le mépris des principes fondamentaux du droit, tels que les attributs du droit de la propriété, comme la donation, l'acte notarié qui fait foi jusqu'à inscription de faux. vous vous rappelez les campagnes d'accusation de vols de véhicules, des humiliantes interpellations de chefs de villages, marabouts, pour confisquer, en plein jour des voitures que le président abdoulaye leur avait gracieusement offerts, des cadeaux de peinture "cachés" ou enterrés dans les champs, portées en l'encontre de l'ancien président qui, pourtant, après avoir félicité le président macky sall, avant la proclamation des résultats du 2e tour de la présidentielle de mars 2012, et l'avoir béni après par des prières, avait même instruit ses hommes, femmes, d'être à la disposition du nouveau président, leur frère, pour qu'il réussisse sa mission".
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (10:10 AM)
      mimi ya meul doul, 12000 gereraux nak. khana ce sont les gereraux de tous les pays du monde
    • Auteur

      Maodo

      En Juin, 2016 (11:10 AM)
      madame touré vous vous trompez lourdement en pensant que le nom de karim va etre oublié et que ce sont ces dispositifs comme la déclaration de patrimoine ou autres qui resteront dans les mémoires
      madame touré détrompez vous ce que le sénégal et les sénégalais retiendront c'est le nom de karim wade comme l'illustration de lhomme politique contre lequel la plus grande machination a été orchestrée et de longue date et en réalité madame vous n'avez été qu'un maillon de cette chaine de manipulateurs mais aussi le bras armé madame touré on a tiré de vous ce que nos femmes ont de pire dans la vie quotidienne l'esprit de médisance la méchanceté bete et aveugle la persistance dans l'aveuglement meme quand les votres vous ont lachée dans la mouise
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (14:17 PM)
      la sorcière de la république !!!!
      la sorcière de la république !!!!
      la sorcière de la république !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (07:06 AM)
    !!!!!!!!! Le droit de grâce appartient au président de la République qui juge de son opportunité. Je n’ai pas de commentaires. Je ne suis ni pour, ni contre. Tout au contraire.!!!!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (07:30 AM)
    merci mimi, vous etes très brave...
    Auteur

    Thiakhane Fakhe

    En Juin, 2016 (07:50 AM)
    Il faut vite solliciter un poste aux nations unies car vous êtes démasquée dans ce pays. Haineuse, incompétente pour n'avoir pas pu tenir 2 ans au poste de premier ministre, le Sénégal qui a besoin de sérénité et de cohésion ambitionne de se passer de vous. Macky s'est gravement trompé en voulant promouvoir des loups errants comme vous. L'histoire l'à rattrape, pourvu seulement qu'il se réveille, et que vive le SÉNÉGAL dans l'harmonie.
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (09:11 AM)
      et toi tu mÉrites le bonnet d'Âne. seul un idiot et un mal ÉlevÉ peut sÉcomporter de la sorte. quand tu fais ton point il faut dÉgager et non se permettre de prendre toute une page À rÉpÉter des idioties
      yaa niakke yarr
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (14:02 PM)
      khana senegal bobou moye sa papa sa yaye yow saye freres et soeurs ak sene ay khar. mimi dou touss/
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:06 AM)
    Elle mérite de dirigé le Sénégal un jour forte personnalité
    • Auteur

      Joobajubba

      En Juin, 2016 (09:44 AM)
      elle mérite de diriger : diriger à l'infinitif... ta faute est répètéé plus de dix fois...
      tais - toi maintenant
    Auteur

    Foulbés!!!

    En Juin, 2016 (08:15 AM)
    Les Réponses de l'honorable Mimi Touré Coulibaly sont détaillées-claires-nettes et axées strictement sur les vrais problématiques qui souillent-déchirent-abîment le Sénégal depuis 54 ans:

    les corruptions-prédations-traffics-mafias-magouilles-traitrises-trahisons-mensonges-falsifications-usurpations-triches-méchancetés des éternels minables "êtres",

    des sinistres "êtres" sans foi ni loi, sans vergogne, qui ne reculent devant aucune abominable HONTE honteuse pour parvenir à leurs immoraux-funestes desseins.

    L'honorable Mimi Touré Coulibaly, ex digne Fonctionnaire internationale, ex Ministre de la Justice de la République, ex PM de la République,

    actuelle Collaboratrice compétente-capable-courageuse-franche-directe-sincère-honnête-loyale-humble-discrète-polie du Président de la République du Sénégal,

    Son Excellence, l'Ingénieur Macky Sall, Peul pure Souche, donc tout naturellement digne-noble-courageux atavique,

    illustre et atteste, à travers ses libres propos, qu'elle est infiniment aux antipodes du CERTAINISME cruellement HANDICAPANT,

    une abjecte-crétinisante-humiliante mentalité en vogue dans le funeste axe de tous les maux-affluents et viscéralement ancrée dans les crânes désertiques de certains-es-certainement-certains-es.

    FOULBES!!!
    • Auteur

      [email protected] Fourbes

      En Juin, 2016 (11:03 AM)
      monsieur karim meissa wade, vous êtes un soldat et soyez-en conscient, ce peuple a besoin de vous soyez-en sûr et vos détracteurs sont en mal d’idées et soyez-en convaincu dès lors nous t’attendrons le temps nécessaire, nous t’accompagnerons dans la forêt et la montagne, quand il fera froid ou chaud afin que vous sauviez ce sénégal que macky et ses mackyllons ont fini de replonger à l’état primitif.
      votre courage les désarme, votre silence les assassine…et votre tête ? ils en rÊvent.
    Auteur

    Moom Sa Reewe

    En Juin, 2016 (08:21 AM)
    UNE FORTE PERSONNALITÉ QUI DÉRANGE BON COURAGE MADAME QUE DIEU VOUS PROTÉGE AAMIINE :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme 2

    En Juin, 2016 (08:50 AM)
    Elle me plait de plus en plus cette Mimi, est-elle encore célibataire ? wala ?

    Certains diront que je n'ai pas de goût. Mais les gouts et les couleurs....

    Auteur

    Xoy U Ndoumbélane

    En Juin, 2016 (09:00 AM)
    Bravo Mimi . Ton noble sacrifice personnel pour la Nation,pour l'Etat du Sénégal t'Honore .

    Que rien ni Personne ne te détournent de cette Mission .



    Auteur

    Halte A La Haine

    En Juin, 2016 (09:16 AM)
    A toue ceux qui insultent ou vont insulter,lisez d'abord.Cette femme n'attaque personne et defend des idées et des points de vue.elle est pertinente et pourrait aller loin trés loin beaucoup plus loin que ne le pensent ses adversaires.Cette eprsone va vous surprendre :jumpy2: 
    Auteur

    Foulbés!!!

    En Juin, 2016 (09:17 AM)
    Chiots certains-certainement-certains,

    est-ce-que vous saviez que Kaolack est une création d'un Peul pure Souche nommé Mboutou SOW?

    Est-ce-que vous saviez que l'honorable Mimi Touré Coulibaly a du pur sang peul qui coule à flot dans ses sains-saints corps-âme?

    Si vous connaissiez bien l'Histoire authentique du Sénégal éternellement archi-pluriel en tout de tout de tout en tout depuis les nuits de tous les temps et pour l'éternité éternelle,

    vous auriez décrypté depuis belle lurette que vos minables semblables - leaders-religieux-pseudos intellectuels - ne font que fourrer dans vos crânes arides des tonnes-et-des-tonnes de bobards-foutaises-crétineries-saloperies pour vous rendre encore plus minables-crétins-ignorants-incultes-salopards afin

    de vous user-abuser à leur guise pour leurs funestes desseins.

    REVEILLEZ-VOUS, MINABLES "êtres"!

    FOULBES!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (10:17 AM)
    Boulène niou sonale ak "Karim prisonnier reconnu coupable et condamné". par qu'elle juridiction ? où sont les preuves ? ou est l'argent qui appartien aux sénégalais et qu'il a volé ? D'abord pour tous les postes ministériels qu'il a occupés, Karim n'a pris aucun franc pour lui ou pour sa famille, pour ceux qui disent qu'il a volé l'argent du contribuable : soit ces gens sont des nafekh et des jaloux, soit il n'ont rien compris et se sont laissés embobinés par la clique des Mimi Touré et consorts. Il a été condamné parce que leur CREI dit qu'il a des biens et n'en a pas droit : voilà ce dont il est coupable. Est-ce logique pour quelqu'un qui a travaillé à londres pendant des années, fils unique d'un professeur d'université, d'un avocat international et d'un président de la république pendant 12 ans avec des fonds politiques n'a pas le droit d'avoir des biens. Donc Abdoulaye Wade a un fils qui ne doit aucunement bénéficier de ses privilèges, par contre les Macky, Idy et tant d'autres qui se reconnaissent bien, peuvent en bénéficier sauf son fils. Dans quel pays sommes nous ? Les biens de Karim proviennent uniquement du fruit de son ravail d'abord avant qu'il ne revienne au Sénégal, de la recherche d'investisseurs pour le pays par qui il a pu bénéficier de privilèges (pourcentage) et de dons divers et enfin en bénéficiant des privilèges de son père. Donc s'il n'en a pas le doirt, alors emprisonnez-le 100 ans. C'est cela la justice de mon pays. Tout le reste des ministres du sénégal depuis Senghor jusqu'à Wade en passant par Diouf, on le droit d'avoir des biens saut le fils de Abdoulaye WADE.Si la justice était vraiment juste" comme l'a un jour dit le professeur Iba Der Thiam, les sénégalais n'auraient plus de gouvernants, tous seraient en prisons en ce moment. Quel ministre ou directeur de société a hérité de millards d'un parent riche ou plus riche que Abdoulaye WADE ? Nous connaissons tous ces richards qui occupent depuis la nuit des temps ces quartiers résidentiels de Dakar.Fanne et qui n'on hérité d'aucun francs de leur parents. Na niou bahi sokhor, igniane ak nafekh nioune sénégalais yi, té bahi doumou diambour. Karim n'a jamais volé un franc d'un sénégalais. Si être fils de président et venir aider son père pour le pays est un crime là je ne reconnait plus mon pays.
    Auteur

    Salioun Dieng Zaltamba

    En Juin, 2016 (10:19 AM)
    AMINATA TOURE est une menteuse quant elle dit que c'est son grand pére qui a fondé Kaolack.Mboutou Sow le pére ablaye sow n'est pas le fondateur de Kaolack et lorsqu'on fondait Kaolack Mboutou n'était méme pas née. Aminata Touré avait menti que c'est ce mboutou Sow qui a commencé à enseigner le coran à Kaolack et là aussi aminata touré ment comme elle respire. Mariéme Faye n'a méme pas besoin d'avoir des relations avec elle qui passe tout son temps à MARABOUTER le president MACKY SALL.A chaquefois elle est à TAMBACOUNDA pour chercher des marabouts.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:00 AM)
    Monsieur Karim Meissa Wade, vous êtes un soldat et soyez-en conscient, ce peuple a besoin de vous soyez-en sûr et vos détracteurs sont en mal d’idées et soyez-en convaincu dès lors nous t’attendrons le temps nécessaire, nous t’accompagnerons dans la forêt et la montagne, quand il fera froid ou chaud afin que vous sauviez ce Sénégal que Macky et ses mackyllons ont fini de replonger à l’état primitif.

    Votre courage les désarme, votre silence les assassine…Et votre tête ? Ils en RÊVENT.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:13 AM)
    Cepedant, il me semble qu'elle sous-entend n'avoir agît que sur orientation du Chef de l'Etat dans la Traque contre Karim!!! Diapal mako, Ma Diappa ko!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:14 AM)
    ET POURQU OI L AVOIR TRAITEE DE FEMME AU FOYER.MERDE.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:44 AM)
    Karim sortira de prison mais ne pourra se presenter a aucune election avant longtemps.vous pouveez rever .Karim en plus est français.il faudra kil renonce à etre français.KArim est un toubab.il faut que cela soit clair dans vos tetes.

    Et puis pkoi ne devrait-il pas rendre compte de la Conference de l'OCI et de son organisation?*

    Ki se souvient de Bara Tall et de son entreprise coulée par la volonté de MAITRE Karim.?IL ne faut pas avoir la memoire courte.KArim Wade a ce kil Merite.C'est tout :looney: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (12:14 PM)
    MIMI DA GAY FENNE LA MONUSCO PLUS L ARMEE DE LA RDC NE RENFERMENT PAS 12000 GENERAUX.IL FAUT REVOIR CE CHIFFRE
    Auteur

    Poulo

    En Juin, 2016 (12:33 PM)
    Macky vous a induit en erreur mais vaillante et combattante. Tout le monde sent que macky a abandonné la traque des biens supposés mal acquis . A dieu la bonne gouernance, adieu la gestion vertueuse.

    Madamae pensez à faire autre chose car le President a fini. Vous etes intrangigeante et tres prompte mais malheureusement Madame le SENEGAL a gifflé sa chance.

    Moi personnellement je vous soutiens vivement.
    Auteur

    Papalare

    En Juin, 2016 (13:04 PM)
    MIMI présidente de la république après Macky pour un Sénégal fort et émergeant !!!!!!!!!!!
    Auteur

    Foulbés!!!

    En Juin, 2016 (13:07 PM)
    NOUS prenons le risque de croire que

    certains-es-certainement-certains-es ont appris, à travers les journaux, radios, télévisions du monde entier,

    l'existence des sordides "Panama Papers", ces documents abritant les données de cruels corrompus-prédateurs-trafiquants-mafieux-criminels du monde entier ayant ouvert des societés écran

    avec l'aide d'une société basée à Panama mais ayant des succursales-filiales-agences dans divers pays.

    Peut être même cette société panaméenne est présente au Sénégal sous un nom déguisé ou fantaisiste ou bien y agissant clandestinement ou sous-couvert d'autres sociétés "légalement" enregistrées.

    Quand il est question de corruptions-prédations-traffics-magouilles-mafias-crimes, tout est malheureusement possible dans notre cher pays, le Sénégal, sequestré depuis 54 ans par des minables "êtres", des cruelles hordes de délinquants-voyous-truands-bandits-voleurs-mafieux-criminels déguisés en n'importe quoi.

    Mais il y a aussi les Îles Vierges britanniques, mecque des corrompus-prédateurs-trafiquants-magouilleurs-criminels de toute sorte,

    composés aussi de sauvages politiciens, dont des chefs d'Etat, pm, ministres, cadres, des fonctionnaires, des pseudos élites qui y ouvrent leurs sociétéss fantaisistes, avec l'aide de bureaux d'avocats ou de spécialistes en magouilles, pour mettre à l'abri leurs montagnes de sous volés-détournés-trafiqués.

    N'est-ce pas que le reptile en chef des reptiles les plus vénimeux du monde de l'étang politique désormais en ruineuse ruine était un cadre dans une banque à Londre (en vérité, il n'était qu'un nullard employé chargé de gérer les sous volés de minables "êtres" sénégalais)?

    Le reptile en chef de l'étang politique désormais en ruineuse ruine connaissait les souillées pistes à emprunter pour masquer ses biens indignement mal acquis: SOCIETES ECRAN OU PRÊTE-NOMS.

    Le CERTAINISME est source de malheurs-horreurs-terreurs-déshonneurs-misères-drames-HONTES.

    Certains-es-certainement-certains-es...?

    Sinistres "êtres"!

    Pauvre & triste Sénégal!

    FOULBES!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (16:09 PM)
      mon cher foulbes ; ces ignares qui jacassent partout : on a rien trouve .... s'attendaient ils a decouvrir une cave a milliards ? le tresor public fait 3000 milliards de budget mais si vous allez a peytavin , vous risquez de ne pas trouver un milliard en especes ! depuis le debut je demandais aux experts et au gouvernement d'expliquer patiemment de facon methodique aux citoyens qu'est ce qu'on cherche et qu'est ce qu'on va trouver ! si vous attrapez un voleur avec l'arme et les outils de l'effraction est ce que vous allez le liberer parceque simplement un brandit les mains en vous disant : regardes mes mains j'ai rien vole ! l'argent a pris bien des formes durant ce siecle : on retrace des transactions, des placements, du fiduciaire etmeme des terrains achetes a 2000f le m2 au lieu de 350 000 fcfa etc ; tout cela a ete trouve et exibhe aux juges ; si l'argent planque dans les paradis fiscaux etait accessible est ce que vous croyez pas que on aurait demantele les reseaux terroristes, les mafias de la drogue et des vendeurs d'armes depuis avec tout l'arsenal technologique de la cia , du mi5 , dsge etc? pourquoi
    Auteur

    Watt

    En Juin, 2016 (13:40 PM)
    la justice est elle seulement comprise à la CREI comme vous le soulignez au quotidien ? Qu'attendez(Mimi Touré) pour ouvrir vos grandes gueules et demander au procureur de faire un point de presse concernant les dossiers de l'OFNAC

    Auteur

    Medinois

    En Juin, 2016 (13:47 PM)
    Compétente,digne et bien imprégnée des valeurs sénégalaises.Avec Mimi auprès du Pr,nos sous seront bien gardés.merci pour tout ce que tu fais pour ce pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (14:27 PM)
    LISEZ LE RAPPORT DE L'OFNAC: C INTERESSANT

    http://www.ofnac.sn/resources/pdf/Rapport-2014-2015-OFNAC.pdf

    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (15:12 PM)
    ya meuna fénn 12000 généraux fo kaye dirriger khana allakhira

    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (15:26 PM)
    PM Mohamed Boun Abdallah Dione: une forte personnalité, discrète de surcroit!

    Il est l'homme qu'il faut à la place qu'il faut

    Merci Président de l'avoir choisi pour vous seconder
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (16:51 PM)
    Macky vous a induite en erreur mais vous demeurez vaillante et combattante. Tout le monde sent que macky a abandonné la traque des biens supposés mal acquis . A dieu la bonne gouvernance, adieu la gestion vertueuse.



    Madamae pensez à faire autre chose car le President a fini. Vous êtes intransigeante et très prompte mais malheureusement Madame le SENEGAL a gifflé sa chance.



    Moi personnellement je vous soutiens vivement.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (17:00 PM)
    Cette malienne cherche un poste à la tête d'une grande agence des nations unies, du genre PNUD, ONU FEMME, tout ce qu'elle dit elle ne le pense pas c'est une carriériste qui cherche son intérêt personnel. Elle sait que pour accéder aux hautes fonctions onusiennes pour une Africaines ils faut trahir les africains.Mais madame touré vous n'irez nulle part SATAN
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (17:12 PM)
    Une femme de principe droite sur tout la ligne nothing personal stick to the subject .

    focus c est ce qu on a besoin au senegal des femmes et des homme de sa tremp
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (17:12 PM)
    NAFILA DE LA 15ème NUIT de RAMADAN

    Dieu agréera ses prières et son jeûne, tous ses péchés seront reconvertis en bienfaits. Pour

    chacune des lettres composant les sourates employées, il lui sera bâti une grande

    cité au Paradis, il sera considéré comme quelqu’un qui a donné à manger aux

    musulmans du monde entier.

    youtu.be/I6iRD-JXxFM
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (17:13 PM)
    mon cher foulbes ; ces ignares qui jacassent partout : on a rien trouve .... s'attendaient ils a decouvrir une cave a milliards ? le tresor public fait 3000 milliards de budget mais si vous allez a peytavin , vous risquez de ne pas trouver un milliard en especes ! depuis le debut je demandais aux experts et au gouvernement d'expliquer patiemment de facon methodique aux citoyens qu'est ce qu'on cherche et qu'est ce qu'on va trouver ! si vous attrapez un voleur avec l'arme et les outils de l'effraction est ce que vous allez le liberer parceque simplement un brandit les mains en vous disant : regardes mes mains j'ai rien vole ! l'argent a pris bien des formes durant ce siecle : on retrace des transactions, des placements, du fiduciaire etmeme des terrains achetes a 2000f le m2 au lieu de 350 000 fcfa etc ; tout cela a ete trouve et exibhe aux juges ; si l'argent planque dans les paradis fiscaux etait accessible est ce que vous croyez pas que on aurait demantele les reseaux terroristes, les mafias de la drogue et des vendeurs d'armes depuis avec tout l'arsenal technologique de la cia , du mi5 , dsge etc? pourquoi croyez vous que les gens cachent leur butin dans des societes off shores , avec des pretes noms si c'était aussi aussi clean ? Quel travail Pape Mamadou Pouye a t il pu faire pour DPW pour gagner 20 Milliards de Commissions ? Et dire que celui la est en liberté conditionnelle !

    Au total MIMI soyez fiere de vous et que personne ne vous donnes mauvaise conscience !

    Bon courage !
    Auteur

    Poulo

    En Juin, 2016 (18:06 PM)
    acky vous a induite en erreur mais vous demeurez vaillante et combattante. Tout le monde sent que macky a abandonné la traque des biens supposés mal acquis . A dieu la bonne gouvernance, adieu la gestion vertueuse.

    Madamae pensez à faire autre chose car le President a fini. Vous êtes intransigeante et très prompte mais malheureusement Madame le SENEGAL a gifflé sa chance.

    Moi personnellement je vous soutiens vivement.
    Auteur

    Generale Mimi

    En Juin, 2016 (18:12 PM)
    MBOUTOU SOW ETAIT UN VENDEUR DE COLAS QUI NE POUVAIT PRONONCER "KHAWA LAKH" déformation kaolack.....MIMI VOUS VENEZ DU SUD DE LA GUINÉE... LE FONDATEUR DE KAOLACK S' APPELLE MBISSANE SENE. MBOUTOU AVAIT UNE TABLE LA OU SE TROUVE LA GOUVERNANCE ACTUELLE... L'.HISTOIRE NE MENT PAS....VOUS ÉVOQUEZ 12000 GÉNÉRAUX QUE VOUS DEVRIEZ COMMANDER. C EST FAUX........MAINTENANT LES SENEGALAIS VONT T" APPELER GÉNÉRALE MIMI!!!!!
    Auteur

    Foulbés!!!

    En Juin, 2016 (18:25 PM)
    À certains-es-certainement-certains-es,

    NOUS suggérons de faire un effort sincère (une fois n'est pas coutume!) pour se procurer un ouvrage fraichement sorti, intitulé "LE SECRET LE MIEUX GARDE DU MONDE. Le Roman vrai des Panama Papers", Seuil, juin 2016.

    Cet ouvrage est rédigé par les deux journalistes (Allemands) qui ont lancé les Panama Papers.

    Allez lire cet ouvrage, sinistres "êtres", au lieu de vous borner à ingurgiter des wagons de bobards-foutaises-mensonges sinistrement insérés dans vos crânes arides par vos mesquins semblables.

    Lisant attentivement cet ouvrage, vous saurez, peut-être, que c'est terriblement ardu de remonter aux sources vraies des minables corrompus-trafiquants-prédateurs-mafieux qui pillent les biens de leurs pays.

    Personne, saine d'esprit, aurait l'outrancière outrecuidance outrecuidante de soutenir publiquement que le reptile en chef des reptiles les plus venimeux du monde de l'étang politique désormais en ruineuses ruines n'a pas,

    dans le cadre de ses souillées missions pseudos républicaines (il étouffait 4 ministères sous ses aisselles puantes-nauséabondes!!!),

    n'a pas passé son funeste temps à saccager-détourner les deniers-fonds publics, à brader les terres, à piller les ressources, à trafiquer-magouiller, à combiner-comploter-pactiser pour ses sinistres desseins,

    au détriment des intérêts généraux de la République du Sénégal, et des dignes nobles peuples sénégalais.

    Le reptile en chef de l'étang politique désormais en ruineuses ruines,

    a été, depuis que le Sénégal est devenu République plurielle, laïque, démocratique et sociale,

    le seul ministre qui possédait un Jet privé, un Yacht, des villas ou appartements à Paris et ailleurs en France, et partout dans le monde.

    Le reptile en chef de l'étang politique désormais en ruines ruineuses, a été légalement-licitement-dignement condamné par la Justice enfin devenue républicaine, c'est à dire agissant librement-dignement, conformément aux lois-règles-règlements en vigueur, au nom des dignes-nobles peuples sénégalais.

    Il sait pertinemment qu'il doit ramener toutes les montages de biens qu'il a volés dans le giron de son unique propriétaire: l'Etat sénégalais.

    Après, il peut aller au diable pour bouffer ce qui reste de ses tonnes de harams-ribas!

    Le CERTAINISME est un cruel HANDICAP.

    FOULBES!!!
    Auteur

    Poulo

    En Juin, 2016 (18:45 PM)
    Macky vous a induite en erreur mais vous demeurez vaillante et combattante. Tout le monde sent que macky a abandonné la traque des biens supposés mal acquis . A dieu la bonne gouvernance, adieu la gestion vertueuse.



    Madamae pensez à faire autre chose car le President a fini. Vous êtes intransigeante et très prompte mais malheureusement Madame le SENEGAL a gifflé sa chance.



    Moi personnellement je vous soutiens vivement.
    Auteur

    Yeet

    En Juin, 2016 (19:16 PM)
    En avant rek!!!!!! Tu seras la premiere Presidente du Senegal!!

    La Diaspora est derriere toi!!!!!!!

    Moi, je battrai campagne pour elle et gratuitement!!!!!
    Auteur

    Sgal

    En Juin, 2016 (20:59 PM)
    LE PRESIDENT ON L'A ELU MAIS TRES SINCEREMENT ILN'EST PAS A LA HAUTEUR, il n'a pas de poigne ! les extremiste sont entrain de derouler leur plan machaveli

    que pour islamiser ce pays mais soyer sur que ça ne passera pas ! les dignes fils de ce pays ly laisseront leurs vie comme sacrifice supreme.du moment qu'il est encore temps disez lui de se resaisir et qu'il sache que ce pays laic democratique et libre il restera! il n'a qu'a assumer ses responsabilites! ce qui se passe maintenant est degoutant desesperant en guise d'exemple l'affaire DEESSE MAJOR ça semble insigniant mais combien c'est grave!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (21:19 PM)
    Mimi! vous etes une grande dame, je vous adore, jevous suis de pres, vous avez des principes, le Senegal a besoin de ressources humaines de votre trempe, vous etes sur la bonne voie
    Auteur

    Rapha

    En Juin, 2016 (22:48 PM)
    merci madame toujours avec la même pertinence dans la réponse aux questions, dans la régularité et avec classe
    Auteur

    Niangbalo

    En Juin, 2016 (04:19 AM)
    Mimi tu resteras toujours Mimi la combattante, et l'incorruptible.

    Le sénégalais n'aime pas les incorruptibles et préfère les acteurs bling bling qui viennent de nulle part et laisse apparaitre leur paraitre ..

    Nous on sait d’où tu viens, qui tu es, et rien ne pourra t’arrêter car tu es naturelle et incorruptible! Mais cela qui le sais ? personne puisque tu t'en vantes pas , ni ne communique sur sa, tu n'en a pas besoin;

    le paraitre, et le mensonge on le voie transpirer, personne n'est dupe , laisse le aux autres, la vérité on la connait , Mimi reste comme tu es .. tii kaanaam rek !

    Moi je suis stupéfait de voir que ta ligne de conduite n'a pas varié d'un iota ! Chapeau Madame et merci !
    Auteur

    Fogni

    En Juin, 2016 (05:24 AM)
    Nous soutiendrons son action a Kaolack!

    Bon Vent!

    Salam
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (13:53 PM)
    Daouda ET LALA combien vous avez recu pour cette interwiew. MIMI TOURE NOUS EMMERDE TOUJOURS ENTRAIN DE SE FAIRE REMARQUER :

    basta waye ex ministre; do touss;entre toi et mareme; juste pour TIOGOU REK.BAYIL KARIM WADE; yow danou regler sa compte ak PDS ET KARIM/
    Auteur

    Anonyme Fama

    En Juin, 2016 (22:22 PM)
    Sa deugeu deugeu, saf nga ma loll ! diga takh ma deff politique ! BRAVO Mimi ! On aurait eu quelques dix femmes comme vous et le Senegal aurait decole. Surtout ne vous laissez pas museler par ceux que vos verites derangent. Parlez, parlez a chaque fois que vous en avez l'occasion. Chaque phrase que vous prononcez est une lecon.

    Je suis fiere de vous, J'admire votre courage et votre integrite.

    SA KANAMM !
    Auteur

    La Catastrophe

    En Juin, 2016 (05:08 AM)
    Cette femme est la source de tous les déboires de Macky et son régime. Elle ne fait lorgner la chaise Sall. C'est une vraie mégalomane. Macky doit se méfier d'elle.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR