Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Patrimonialisation du pouvoir: Comment Abdoulaye Wade a ouvert la voie

Single Post
Patrimonialisation du pouvoir: Comment Abdoulaye Wade a ouvert la voie

Les présidents sénégalais qui se sont succédés à la tête de l’Etat ont tous laissé leurs empreintes, mais de tous celui de Me Abdoulaye Wade, est de loin le plus visible. Avec son accession à la présidence de la République, à la faveur de la première alternance, le Pape du Sopi a fait de sorte que le pouvoir est devenu au bout de 12 ans de magistère une véritable «affaire de famille». Ce qu’à relevé le journal Sud Quotidien dans son édition du 16 mai qui souligne que «jusqu’ici, les présidents n’osaient pas placer leur fils au centre de l’appareil d’Etat, mais sous le président sortant de la République que les choses furent totalement différentes».

 «Le rôle de Karim, c’est d’être... mon fils. Il m’aide provisoirement à la mise en place des services de la présidence de la République. Karim me conseille, mais il n’a pas de bureau à la présidence. Il sait des choses que je ne sais pas. C’est un homme d’action», avait dit le président Wade, deux ans après son accession à la magistrature suprême. Et de fil en aiguille, Karim Wade s’est retrouvé à la tête d’un portefeuille ministériel hors du commun (ministre du ciel et de la terre comme disaient certains), rappelle le journal. Lequel souligne, dans la même veine, que le choix de Me Wade de prendre sa fille, Sindiély, comme conseillère en communication et coordinatrice du Festival mondial des arts nègres (Fesman) en 2010.

Pour sa part, Viviane Wade, était plutôt active hors de l’environnement présidentiel, sans en être trop éloignée. Avec sa fondation, elle s’est activée de manière dynamique dans l’action humanitaire et sociale, comme ce fut le cas à Nénéficha, (Kédougou). 

Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    From Zion

    En Mai, 2015 (14:38 PM)
    wade aime les gros sous. chaque fois k il s agit de gros sous il raméne un membre de sa famille OCI FESMAN AGENCEs tout ce qui peut echaper au controle des differents corps d controle de l etat
    • Auteur

      Okacha

      En Mai, 2015 (11:17 AM)
      quand ton père et ta mère vont mourir, alors le grand président qui a transformé le sénégal pourra partir en paix
  2. Auteur

    Deug

    En Mai, 2015 (14:46 PM)
    MAITRE WADE . le senegal se souviendra de toi pendant longtemps comme d' une mauvaise parenthese dans son evolution.
    • Auteur

      Mansa Wali Diom Ak Diomb

      En Mai, 2015 (06:12 AM)
      dynastie a la presidence de la republique c’est du faux jamais vu au senegal !
      devolution monarchique a la tÊte de l’etat c’est un mensonge d’etats d’Âme !
      oui, de concert avec une sur-médiatisation de la pratique politique au plus haut sommet de l’etat ou de la république, tout se passe depuis quelques années comme si le carré du quadrilatère de l’opinion publique sénégalaise restait toujours friand de ces deux mensonges trop souvent déclinés en « péchés mignons » et qui ont noms « dévolution monarchique et dynastie de famille présidentielle » ! car, à y regarder de prés rien de tout cela n’existera vraiment sur tous les tableaux de bord de notre gouvernance nationale contrairement à ce qui s’est dit ici avec le président macky sall aujourd’hui, avec le président abdoulaye wade hier ou encore moins avec les présidents diouf et senghor avant-hier seulement même si ce fut bien autrement clamé ou proclamé …
      oui, que n’a-t-on entendu hier avec la famille présidentielle wade père et fils, avec la famille présidentielle diouf et frère, avec la famille présidentielle senghor fils ou neveu, en plus ou en moins aujourd’hui devant la famille de la dynastie des sall-faye-gassama-timbo…..
      oui, en afrique, tout près de nous sous nos propres tropiques de la politique, on n’a vu ici et là des fils de présidents de la république succéder à leur propre père de président de la république à la tête de l’etat, directement et respectivement…
      oui, ailleurs, par exemple aux etats-unis d’amérique, la démocratie fédérale ou républicaine la plus ancienne de la planète, on a vu un président bush le père, un président bush le fils et on risque même de voir plus dans le sens de cette « dévolution monarchique » avec les années électorales à venir…
      oui, quand on sait que, avec la secrétaire d’etat hilary clinton en epouse première du président bill clinton et le gouverneur bush le frère de l’autre bush le frère et non moins fils de son père le président bush, oui, les deux candidats des républicains comme des démocrates les plus redoutables pour gagner la prochaine cagnotte déjà posée sur le « bureau ovale » à la maison blanche, après les deux mandats de barak obama, ne sont tous les deux personne d’autre que des membres à part entière de famille présidentielle issus des deux familles personnelles proprement présidentielles de bill clinton et des bush father & son…
      oui, c’est vrai que ce serait ici un autre débat politiquement incongru si l’on se permettait de compléter ici le tableau pour dire que, en vérité d’éthique politique, tous ces mensonges d’états d’âme complotant contre notre etat de droit ont commencé avec cette sale petite histoire politique ou politicienne d’un certain congrès sans débat avec un certain « faux dauphin-faux dévot » bien après 20 et 20 autres longues années de règne du président senghor qui céda le pouvoir à un dauphin constitutionnel tallé sur mesure et bien nommé abdou diouf…..
      oui, les sénégalais doivent apprendre ou réapprendre à être honnêtes avec leur propre conscience politique, oui, à pouvoir et à devoir à jouer franc-jeu avec la propre expression politique ou démocratique de leur nation…..
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2015 (06:15 AM)
      oui en 2016 s^rement que ce sera encore du clinton ou du bush à la maison blanche à washington.
      god bless america.
      in god we trust
      so god help all of them
      we wait and see
    Auteur

    Mon Vieux

    En Mai, 2015 (15:04 PM)
    Disons plutôt que Ablaye Wade qui n'était pas un véritable homme d'Etat avec cette grandeur de se vouloir au service du peuple, à peuple le pouvoir de toute sa famille : son fils , sa fille, ses neveux, et bien entendu sans compter sa femme qui avait une réelle influence.

    Mais cela c'est l'accaparement du pouvoir du pouvoir, mais la patrimoinialisation, c'est le côté le plus pernicieux et le plus dangereux dans l'exercice du pouvoir par Wade, et qui est la preuve que Wade ne sait ce qu'est un État, et qui l'a conduit à commettre des actes que ni Senghor, ni Diouf n'avaient osé faire:

    1- c'est d'abord la votation d'un budget de la Présidence, inopportune et vraiment disproportionne, pour couvrir des dépenses prestigieuses en voyages, "all over the world ",.

    2- c'est la votation ensuite, de fonds politiques exorbitants, fonds politiques que Senghor a créés pourtant mais dans un tout autre but, comme moyen de souveraineté et de secours au peuple en cas de nécessité.

    Ablaye Wade en a fait un moyen politicien, de prébendes pour certains, d'enrichissement pour d'autres, voire de corruption même.

    3- c'est enfin et surtout l'accaparement par des décrets de classification de tel ou tel domaine particulier de l'Etat sur le littoral, dans la capitale, aux Almadies, de plusieurs biens, fonciers ou immobiliers.

    C'est cela la patrimoinialisation !
    Auteur

    Anti Politiciens

    En Mai, 2015 (15:37 PM)
    Le SATAN wade n a pas seulement implique' sa famille il a detruit et devalorise' les porte feuilles ministeriels , il a enrichi des badolas , les degats sont enormes il voulait que ce PAYS soit ingouvernable que seule le parti degoutant soit la a vie , il a prouve' a tout le monde son intention de transmettre le pouvoir a son fils personne n en doute maintenant . Le diable wade ne devait jamais diriger notre PAYS
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (15:53 PM)
    Y A PAS PLUS MAUVAIS KE MACKY L HOMME AU 100KGS DE GRAISSE C EST LE MÉCOMPTE TOTAL
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (15:55 PM)
    Il faut dire aussi que beaucoup de personnes lui reprochent a Karim(d'etre metisse) et "non senegalais de pure souche".Comme quoi le racism et la xenophobie n'est pas seulement une affaire de blancs meme si je suis totalement contre l'implication des familles des president dans la gestion du pays(femmes, enfants,freres,soeurs,meres,peres...).
    • Auteur

      Jaffé-jaffé-djonig-ndoucoumane

      En Mai, 2015 (07:22 AM)
      ne sommes-nous pas tous des métis venus de nulle part ou de quelque part pour habiter sur cette terre du sénégal que le bon dieu nous a laissée en héritage ?
    Auteur

    Al Amine

    En Mai, 2015 (19:48 PM)
    Entouka, Karim Wade a laissé du palpable au pays: la corniche, la vdn, air sénégal, un hub aéroportuaire, des bateaux qu' un autre a inaugurés allègrement et en fanfare... autrement dit, il a laissé son empreinte, si l' on peut dire ainsi, au ministère de la terre, au ministère du ciel et à celui de la flotte!

    Viviane Wade, ah oui, vous l' avez dit... l' hôpital nénéficha bien sûr et elle s’est activée de manière dynamique dans l’action humanitaire et sociale!

    De là, mon obtimisme pour mon pays, car je pense que l' actuelle famille présidentielle ne fera pas moins que la précédente, car c' est que son chef nous a promis...

    La terre, le ciel et la mer sont toujours là et ne demandent qu' à être meublés utilement...





    • Auteur

      Ds

      En Mai, 2015 (21:04 PM)
      je croique tu ne pas voyager si tu parle de corniche cette corniche n.à rien d extraordinaire c'était juste pour bouffé nos 400mlds la tunnel de soubedioune na parlons plus avec ses 400milliards on pouvais contruire des écoles et des hôpitaux
    • Auteur

      Maodo

      En Mai, 2015 (00:43 AM)
      que d'amalgames dans ce cher pays et de leçons mal apprises et surtout qui frisent l'invraisemblable
      le fameux qualificati d'homme d'etat qu'on affuble aux et dont on prive d'autres est de ces spécificités sénégalaises sinon de ces sénégalaiseries qui font le bonheur des "grand places" pour parler sénégalaisement
      qu'est ce qu'etre d"etat pour beaucoup de ces gens c'est simplement etre une sorte de copie de ses maitres de l'occident notamment le fruit et le continuatyeur de leur immobilisme dépassé
      c'est reproduire )à l'identique les institutions ,toutes les institutions qui existent ces pays meme quand elles jurent d'avec toutes nos traditions nos réalités
      on se demande de quel sénégal on nous parle
      celui que meme un aveugle aurait pu diriger tant en comparaison des autres états africains avec lesques nous prenions le départ nous étions favorisés par l'histoire et le colonisateur dont nous avions qu'on le veuille ou non été les dignes supplétifs pour ne pas dire plus
      et pourtant à force d'immobilisme de nos "fameux hommes d'etat "nos nous sommes fait rattrapés et largués bon nombre de ces états sinon tous
      alors à quoi ont servi ces hommes dits d'etat sinon qu'à nous prostrer dans les détails qui ont pu avoir pour d'éternelles cérémonies de par le mondes de doctorats honoris causa dont avec le temps on a pu connaitre les ressorts cachés
      de grands discours aussi sur la négritude l'arabité la francité ou autres qui ne noourrissaient nullement leur homme et qui ont fini par lasser plus d'un
      a coté le monde évoluait et les problèmes s'accumulaient et nos chers hommes dit d'etat restaient engoncés dans leur sur place dépassés par les nouvelles réalités
      la grande sécheresse la crise pétrolière les crises alimentaires mal maitrisées ont fini par nous donner de nouveux qui avaient pour nom bailleurs de fonds(fmi banque mondiale entre autres
      et nos fameux hommes d'etat sont redevenus et nous avec de vils exécutants
      hors de ces fameux discours sur la détérioration des termes de l'échéances qu'ont fait senghor et son successeurs sinon prendre pour argent comptant les leçons de ces nouveaux maitres?
      pourquoi ce long rappel pas por donner la leçon à qui que ce soit mais simplement pour dire qu'il est temps que certains cessent leur comparaison entre abdoulaye wade et les autres il n'a pas photo entre un homme multidimmensionnel et d'autres qui sont des accidents dans l'histoire de ce pays se referer tres simplement a l'histoire de chacun d'eux et leur arrivee aux affaires
    • Auteur

      Maodo

      En Mai, 2015 (00:43 AM)
      que d'amalgames dans ce cher pays et de leçons mal apprises et surtout qui frisent l'invraisemblable
      le fameux qualificati d'homme d'etat qu'on affuble aux et dont on prive d'autres est de ces spécificités sénégalaises sinon de ces sénégalaiseries qui font le bonheur des "grand places" pour parler sénégalaisement
      qu'est ce qu'etre d"etat pour beaucoup de ces gens c'est simplement etre une sorte de copie de ses maitres de l'occident notamment le fruit et le continuatyeur de leur immobilisme dépassé
      c'est reproduire )à l'identique les institutions ,toutes les institutions qui existent ces pays meme quand elles jurent d'avec toutes nos traditions nos réalités
      on se demande de quel sénégal on nous parle
      celui que meme un aveugle aurait pu diriger tant en comparaison des autres états africains avec lesques nous prenions le départ nous étions favorisés par l'histoire et le colonisateur dont nous avions qu'on le veuille ou non été les dignes supplétifs pour ne pas dire plus
      et pourtant à force d'immobilisme de nos "fameux hommes d'etat "nos nous sommes fait rattrapés et largués bon nombre de ces états sinon tous
      alors à quoi ont servi ces hommes dits d'etat sinon qu'à nous prostrer dans les détails qui ont pu avoir pour d'éternelles cérémonies de par le mondes de doctorats honoris causa dont avec le temps on a pu connaitre les ressorts cachés
      de grands discours aussi sur la négritude l'arabité la francité ou autres qui ne noourrissaient nullement leur homme et qui ont fini par lasser plus d'un
      a coté le monde évoluait et les problèmes s'accumulaient et nos chers hommes dit d'etat restaient engoncés dans leur sur place dépassés par les nouvelles réalités
      la grande sécheresse la crise pétrolière les crises alimentaires mal maitrisées ont fini par nous donner de nouveux qui avaient pour nom bailleurs de fonds(fmi banque mondiale entre autres
      et nos fameux hommes d'etat sont redevenus et nous avec de vils exécutants
      hors de ces fameux discours sur la détérioration des termes de l'échéances qu'ont fait senghor et son successeurs sinon prendre pour argent comptant les leçons de ces nouveaux maitres?
      pourquoi ce long rappel pas por donner la leçon à qui que ce soit mais simplement pour dire qu'il est temps que certains cessent leur comparaison entre abdoulaye wade et les autres il n'a pas photo entre un homme multidimmensionnel et d'autres qui sont des accidents dans l'histoire de ce pays se referer tres simplement a l'histoire de chacun d'eux et leur arrivee aux affaires
    Auteur

    Niily

    En Mai, 2015 (01:22 AM)
    un soi disant intello était en réalité un vrai archaique,il confond Etat et chefferie traditionnelle

    Auteur

    Honnête

    En Mai, 2015 (02:25 AM)
    On sait que macky sall est entouré de "professionnels de la communication" à l'image d'abdoulatif coulibaly et SJD de ce fait ils payent même les administrateurs du net y compris les internautes pour réagir rapidement et mettre mal Wade et compagnie avec le peuple sénégalais.

    Heureusement que les sénégalais ne sont pas dupes.

    Tout le monde sait que macky Sall n'aura même pas 15% aux prochaines présidentielles.

    Yawou diaal le battrait sans hésitation.

    Comprendra qui pourra :nohope: 
    Auteur

    Ngary Samba

    En Mai, 2015 (08:43 AM)
    Les présidents sénégalais qui se sont succédés !!!!

    Monsieur le journaliste, merci de revoir votre copie, notamment l'accord du participe passé. Vous auriez dû accorder ainsi qu'il suit : Les présidents sénégalais qui se sont succédé.

    Auteur

    Xeme

    En Mai, 2015 (10:29 AM)
    Senenews, il fallait titrer l'article: "comment le mensonge sur Wade est entretenu par la France-Afrique et ses perroquets noirs".

    Ce serait trop vous demander que de vous prier d'écrire sur "Comment cette ccampagne sur Wade est financée".
    Auteur

    Xeme

    En Mai, 2015 (10:49 AM)
    Les orientations politiques de Wade que la presse veut enterrer.

    A la prise de pouvoir en 2000, l’un des premiers actes a été la réorientation vers de nouveaux partenaires économiques. Et c’est ce que avait donné le choix de la Chine Mère sur la petite Chine dite Taïwan. En réponse à cette réussite la presse a créé la bulle médiatique des 7 milliards de Taïwan. En vérité le but était de salir une belle décision. Mais pour qui connait les actionnaires de cette presse cela n’est pas une surprise. L’Occident tient le monde par les médias. Et rien d’autre. Les médias sous toutes ses formes, le cinéma inclus, sont leurs armes. Les médias ne sont pas des entreprises productrices de plus values. Et pourquoi alors des dits capitalistes investissent des milliards sur des médias ? Parce que ce sont des outils de dominations, des outils magiques de colonisation des cerveaux. J’ai fait le parallélisme entre Hollywood (Bois de Houx, baguette de houx, baguette magique) et le travail des médias sur les consciences. Par des milliers de films sur le Viet Nam les mots « anciens du Viet Nam » sont devenus synonyme de héros et non de soldat qui a quitté le Viet avec une défaite. C’est comme ça que cela fonctionne. La modification de la perception des cerveaux par la baguette magique du cinéma de Hollywood. Pourquoi le choix de la Chine Mère ? Parce que c’est la première puissance mondiale à la date d’aujourd’hui. Je sais que beaucoup de cerveaux sont formatés de sorte que cette vérité fait rire certains. Mais je donne juste trois indications : – Le FMI outils des US, par excellence, a reconnu que la Chine sera la première puissance en 2014. Face à l’évidence, il leur fallait des subterfuges. La vérité est que la Chine l’est depuis 1998. – Lorsqu’en 2011 les USA pataugeaient dans une dette de 250 000 milliards qui avait poussé Obama à négocier avec le Senat le droit de hausser le plafond de la dette, la Chine avait une réserve d’argent non utilisé de 800 000 milliards. – La population des USA est de 250 millions d’habitants, le nombre d’ingénieurs chinois diplômés est de 300 millions. Le nombre d’ingénieurs chinois est supérieur à la population US. La deuxième puissance que la réorientation de Wade a visée est l’Inde. Pourquoi l’Inde ? Parce que l’Inde est une puissance qui, à elle seule, est plus développée que la totalité de l’Europe. Et cela dans tous les domaines, y compris le domaine des armes que l’Occident chérit tant. Je donne une indication : Mittal est le membre d’une famille de riches hindous qui tenait la sidérurgie de l’Inde (acier, fer…). L’acier en Europe était dominé par Arcelor qui regroupait la France, l’Espagne, Belgique, Allemagne, Luxembourg… Lorsque Mittal eut l’idée de racheter le fleuron de l’acier européen pour l’intégrer à son groupe, toute l’Europe s’y est opposée. Il se déplaça en jet privé en Europe pour tenter de convaincre, personne ne voulut le recevoir. De retour en Inde il mit sur la table une OPA hostile. C’est-à-dire une offre d’achat bon gré mal gré. L’Europe était obligée de lui vendre Arcelor ou de le voir travailler à mener cette dernière en faillite. En 2006, l’Europe céda la mort dans l’âme. Mittal devint ArcelorMittal. Et le grand indien, au lieu de baisser le prix du fer comme l’aurait un occidental s’ils étaient maîtres, augmenta le prix d’achat du fer. Résultat, au Sénégal, aucune ferraille ne traîne par ici. La troisième cible de la réorientation de Wade a été les pays arabes. Les pays arabes sont des pays assis sur des réserves financières. Ce ne sont pas des puissances dans le sens traditionnel pour la simple raison que quand on nait avec une cuillère d’or dans la bouche, la paresse vous pousse à développer l’esprit de loisir plutôt qu’un esprit ingénieux. Mais il n’existe, presque pas, de pays arabe qui n’a pas une réserve financière dite « pour les générations à venir ». Pour un pays sous développé, à la recherche de fonds pour financer ses besoins en investissement, il n y a pas d’orientation stratégique plus judicieuse. Et la conséquence a été un boom des financements à destination du Sénégal. Mais face à cette réussite, une certaine opposition a senti la terre se dérober sous ses pieds. Les sénégalais ont été habitués aux phrases du genre « avant on parlait de millions, maintenant on ne parle que de milliards ». Amath Dansokho est monté en vedette avec des discours du genre « qu’on nous dise d’où vient cet argent », puis « Wade ne doit pas laisser des dettes que les générations à venir ne pourront pas payer ». Puis il est monté d’un cran pour dire que l’argent qui circule au Sénégal vient du blanchissement d’argent de la drogue. Puis quand vint la casse de la BCEAO, en Côte d’Ivoire, avec des journalistes, ils avancèrent que l’argent vient de la casse de la BCEAO. L’enjeu, pour l’opposition et sa presse était de trouver les moyens de faire échouer cette réalité du boom des investissements, du boom des chantiers, il leur fallait fabriquer des bulles médiatiques à même d’éviter au citoyen l’appréciation de cette réussite réelle et visible. Pendant que Dansokho et ses journalistes s’attaquaient à l’origine des finances, Latif Coulibaly et quelques autres se spécialisaient dans la fabrique de bulles sur l’utilisation de ses finances. Il ne serait pas aisé de comprendre le travail de presse fait dans ce sens si l’on oublie que l’installation de nouveaux partenaires, qui nous a valu ce boom financier, s’est fait avec le départ de d’autres partenaires qui n’ont pas digéré les préférences du Sénégal. (Dans une précédente contribution, j’avais expliqué comment la SOTRAC avait été coulé par les français, pour donner un exemple des méthodes de ces partenaires dits traditionnels). La configuration du monde, actuelle, qui en fait un village planétaire ; la suppression par la démocratisation de beaucoup de barrières, surtout législatives ; le déséquilibre des richesses qui regroupe les fortunes entre quelques mains ; toutes ces raisons font que chaque pays cherche à attirer ces fortunes chez lui. Et chaque pays développe des stratégies pour attirer ces fortunes. Au-delà du simple markéting, on est dans le domaine de l’ingénierie financière. Lorsque des pays du monde courent derrière l’organisation des coupes d’Afrique, du Monde. Lorsque ces pays courtisent l’organisation des jeux olympiques et investissent dans des lobbyings pour être élus. Lorsque des pays squattent les allées de l’Unesco pour inscrire l’un de leur site dans le patrimoine mondial. Lorsque des pays investissent dans la conservation de leur faune et flore. Lorsque des pays recherchent l’organisation d’activités culturelles périodiques, c’est toujours dans le but de se faire attractif, de sortir de l’anonymat du milieu des pays du monde. Dans la vision de l’ingénierie financière, les états sont comme des jeunes filles à parer, à enjoliver, pour attirer le soupirant… financier. Ce ne sont que des promotions de l’image extérieure du pays. Vue sous cet angle, les pays cherchent à vendre leur image. C’est dans cette ligne que s’inscrivent les projets culturels des orientations de Wade. C’est dans cette ligne que s’inscrivent la statue de la Renaissance et l’Organisation du Fesman, entre autres. Il n’est pas besoin de rappeler que l’image de la ville de New York est liée à la statue de la liberté, celle de Paris à la Tour Eiffel. Vue sous cet angle poser le problème de priorité est un non sens. Ce serait comme poser un problème de priorité entrer se peigner les cheveux et trouver à manger. Parallèlement à ce besoin de vendre l’image à l’extérieur, il y a l’autre aspect du mythe fondateur.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (11:08 AM)
    Sa waye linguay bindeu daffa barree ken douka lire Wade mome senegaleyi gnon doyal lonne ci mome
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2015 (17:38 PM)
      xeme sait tres bien que personne ne va lire son charabia,mais comme il travail,ile fait quand meme.pauvre type
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (11:52 AM)
    disons qu ' il a compris que l ' on s ' enrichit plus vite en famille que seul ....... c ' est plus facile d ' escroquer a 4 ........
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (12:49 PM)
    On sait que macky sall est entouré de "professionnels de la communication" à l'image d'abdoulatif coulibaly et SJD de ce fait ils payent même les administrateurs du net y compris les internautes pour réagir rapidement et mettre mal Wade et compagnie avec le peuple sénégalais.



    Heureusement que les sénégalais ne sont pas dupes.



    Tout le monde sait que macky Sall n'aura même pas 15% aux prochaines présidentielles.



    Yawou diaal le battrait sans hésitation.



    Comprendra qui pourra  :nohope: 

    Repondre | +0 -0 | Permalink Signaler
    Auteur

    Anonymeid94

    En Mai, 2015 (00:59 AM)
    merci Xeme tu as tout compris, j'ai lu ta contribution du début à la fin et j'avoue que tu as raison du début à la fin, Les paresseux-mentaux n'ont qu'à éviter de le lire,...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR