Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Des opposants militent pour des élections " libres et apaisées "

Single Post
Des opposants militent pour des élections " libres et apaisées "

Des membres de l'opposition politique en République démocratique du Congo (RDC) ont appelé, vendredi à Dakar, le président Macky Sall à user de son influence auprès de ses pairs de l'Union africaine afin que des ''mesures préventives" soient prises pour des élections ''libres et apaisées'' dans leur pays en 2016.

"Notre visite auprès des autorités sénégalaises vise à solliciter l'intervention de Macky Sall auprès de ses pairs de l'Union africaine'' afin que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la RD Congo "prenne toutes les mesures préventives pour le bon déroulement des prochaines élections", a déclaré Rigobert Kuta, président national du Parti des réformes dans la société (PARESO), au cours d'une conférence de presse.

M. Kuta fait par ailleurs partie d'une délégation de la Majorité présidentielle populaire de l'Union pour la démocratie et le progrès social (MPP-UDPS), coalition de plusieurs partis de l'opposition en République démocratique du Congo. 

Une délégation de cette coalition formée en avril 2012, autour de l'UDPS et son candidat Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, séjourne actuellement au Sénégal, dans le cadre d'une tournée par laquelle ces acteurs comptent s'imprégner des meilleures pratiques démocratiques sur le continent.

"La CENI, telle que constituée actuellement, n'est pas indépendante et ne garantit aucune transparence lors des prochaines élections", a fait valoir M. Kuta, ajoutant que le calendrier électoral publié par la CENI, dans son état actuel, demeure "irréaliste" et "non réalisable".

"Notre voyage au Sénégal revêt une importance capitale, car la RDC connaîtra en 2016 plusieurs élections dont celles législatives et présidentielle. C'est aussi pour nous l'occasion de nous imprégner des méthodes de travail de la CENA", la Commission électorale nationale autonome du Sénégal, a indiqué Rigobert Kuta.

Selon lui, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de RD Congo "aura besoin de l'expérience et des conseils de la CENA pour son indépendance et son professionnalisme". Il a souligné la nécessité de scrutins "libres et apaisés" en 2016 en RD Congo.

"Le Sénégal qui assure la présidence de la Francophonie est un modèle de démocratie qui fait la fierté de l'Afrique", a par ailleurs relevé Rigobert Kuta. Il a demandé au président de la République Macky Sall et aux acteurs politiques sénégalais d'intervenir auprès du président congolais Joseph Kabila pour la libération de Diomi Ndogala, porte parole de la MPP-UDPS.

Cet opposant et leader de Démocratie chrétienne a été condamné en mars 2014, à six ans de prison par la Cour suprême pour viols sur mineures, a-t-il rappelé.

En novembre 2011, la RDC a organisé des scrutins dans le cadre des élections générales (présidentielle et législatives). Au terme de ces votes, le président congolais Joseph Kabila avait été réélu pour un second mandat, avec 48,9 % des voix contre 32,3 % pour son rival et principal opposant Etienne Tshisekedi. 

L'élection de Kabila avait été contestée par Etienne Tshisekedi qui s'était autoproclamé président élu, entraînant une période de troubles et d'affrontements politiques caractérisée par de nombreux morts. 

Le président sortant ne devrait pas pouvoir se représenter pour un second mandant, suivant les dispositions de la constitution de la RD Congo.


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR