Mardi 15 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

ELECTIONS LOCALES : La mission d’observation de l’Ue recommande l’abandon du parrainage

Single Post
ELECTIONS LOCALES : La mission d’observation de l’Ue recommande l’abandon du parrainage

La Mission d’observation électorale que l’Union européenne avait envoyée au Sénégal, pour scruter la présidentielle de février dernier, a rendu public son rapport final. Une des recommandations phare  dudit rapport, reste l’abandon du parrainage citoyen. Seneweb vous propose les parties saillantes dudit document.

Manque de confiance envers le processus

«Si le rapport rappelle que le scrutin, le dépouillement des votes et le recensement des résultats ont généralement été évalués positivement par les observateurs de l’UE, il insiste toutefois sur le manque de confiance dans le processus électoral de la part des candidats de l’opposition et de certains acteurs de la société civile.

En règle générale, l’organisation des élections a été menée dans le respect des règles et délais prescrits dans la loi, bénéficiant d’un cadre administratif de qualité et de fonctionnaires bien formés.»

Abandon du parrainage pour les locales

« On constate néanmoins certaines pratiques ne favorisant pas toujours la transparence et traduisant une certaine désorganisation, notamment dans la distribution des cartes. Les observateurs de l’UE notent par ailleurs que la campagne a été active et libre, même si marquée par une grande disparité de moyens entre les candidats.»

la MOE UE préconise l’abandon du parrainage-citoyen pour les élections locales, dont l’application poserait des problèmes politiques et organisationnels sérieux. ‘‘Nous recommandons également de mener une réflexion d’ensemble sur les dispositifs du parrainage-citoyen pour les élections présidentielle et législatives’’, a insisté Elena Valenciano, cheffe de la Moe Ue, soulignant que «ces discussions devraient être conduites dans le cadre d’une large concertation».

Neutralité du Cena, financement des partis

«La Mission recommande aussi de garantir la neutralité et  l’efficacité de la CENA dans la supervision du processus électoral; de permettre l’accès au fichier électoral à tout moment pour les partis politiques dans des conditions appropriées, disposition qualifiée de ‘‘mesure de confiance et de transparence’’ ; de renforcer l’efficacité des commissions de distribution des cartes d’électeur et d’assurer la traçabilité de leur distribution.

Enfin, les observateurs de l’Ue recommandent de garantir des conditions de campagne équitables en envisageant notamment un système de financement public des partis politiques encadré par une institution indépendante, et d’accroître la neutralité et l’efficacité du Cnra dans la supervision des médias en période électorale.»


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Barosso

    En Juin, 2019 (20:27 PM)
    Je le demande pourquoi lors des élections dans les pays européens aucune cellule d'observations Africaine n'est présente car on est toujours relégué au second plan.

    Dommage que les Senegalais portent foi en ces colons qui ne cessent de nous enfoncer dans notre misère.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (21:34 PM)
      et puis ce genre de rapport au lendemain des présidentielles, c'est le médecin après la mort.
      si l'ue se souciait vraiment de l'avancée de notre démocratie, elle aurait fait coura...geuse...ment ses recommandations avant les présidentielles. tout le monde sait qu'ils ont autorisé la forfaiture de macky que je n’appellerais jamais le président du sénégal !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (21:56 PM)
      c'est maintenant que cette mission ue voit les problèmes "techniques" liés à cette muraille " chinoise " de tri volontaire utilisée lors de la présidentielle.
  2. Auteur

    Boucounta

    En Juin, 2019 (20:43 PM)
    Mais de quoi se mêle ces couillons de néo colonialistes. Il ya bien un parrainage en france et un système pire aux usa où on peut gagner en voix et perdre quand même les élections grâce à de soit disant grands électeurs;on ne les a pas entendu denigrer ce système bidon parce qu'ils n'ont pas de couilles façade aux ricains. Mais dés qu'il s'agit d'Africains, ils s'en donnent à coeur joie. Allez vous faire foutre. Est ce qu'on a condamné vos actes contre nature d'homosexualité ou de pédophilie?Non, alors Merde.
    Auteur

    Foulbe

    En Juin, 2019 (20:48 PM)
    en tempt que macky est au pouvoir il n y aura pas de transprence

    seulement manipulation vole bala bala wax diou bery reck ec......

    maintenant se me demande a quoi servent les organes de controlles de l etat comme ige ofnac ec...

    on demande les gens d aller a la dic

    alors il faut supprimer les organes de controlles pour moins de depences pour l etat

    macky dafa wara khamnee senegalais douniou ay doff

    moi je suis halpular mais je ne suis pas d accord avec ce systeme d hypocrisie
    Auteur

    Jaimonpays

    En Juin, 2019 (21:09 PM)
    Tout ce que macky Sall fait aujourd'hui, on le jettera demain à la poubelle. Amateurisme sur amateurisme et avec ça tu veux négocier notre pétrole, on t'utilise comme un enfant. Pauvre Senegal.
    Auteur

    Toto

    En Juin, 2019 (21:35 PM)
    Ce qu'ils dit à propos du parrainages ça tient la route. Le problème du parrainage, c'est que le 1er qui passe fait disqualifier les parrains des autres listes. Or, c'est une injustice. Il faut trouver le moyen de corriger ça.Mais le principe du parrainage est très pertinent.
    • Auteur

      Denzel

      En Juin, 2019 (02:19 AM)
      recommandation recopiée dans livre blanc de la coalition idy 2019. ce rapport bidon pue le paternalisme colonial
    Auteur

    En Juin, 2019 (21:46 PM)
    Vivement la pagaille électorale..........Même les ambulants seront candidats !!!!
    • Auteur

      Modd Seck Taaly

      En Juin, 2019 (22:40 PM)
      les "ambulants"? ce sont aussi des citoyens! et, en tout cas, ceux de la rue ne sont pas pires que ceux du gouvernement. au contraire!
    Auteur

    Alle

    En Juin, 2019 (21:55 PM)
    au senegal,nous n'avons pas besoin de parrainnage mais des conditions suivantes:

    pour etre presidentiable il faut

    1/ etre de nationalite unique senegalaise les DIX DERNIERES ANNEES

    2/ RESIDER AU SENEGAL LES DIX DERNIERES ANNEES (AUX MOINS 6 MOIS PAR ANNEE)

    Si une autre nationalite est decouverte, le president elu doit etre destitue et traduit a la haute cour de justice pour haute trahision.

    Auteur

    Dialogue National

    En Juin, 2019 (22:20 PM)
    A cause du pétrole, l'UE a refusé de dire la vérité à Monsieur MACKY SALL. Le parrainage est une stratégie pour éliminer des adversaires gênants. On ne peut pas essayer un parrainage sur la plus grande élection du pays. On pouvait l'essayer dans une élection moins importante qu'une élection présidentielle. Même les firmes pharmaceutiques essayent toujours les nouvelles molécules chez les rats avant la prescription chez les humains. Osez dire la vérité au Président MACKY SALL, même si vous avez un œil sur notre pétrole.
    Auteur

    Denzel

    En Juin, 2019 (02:20 AM)
    Recommandation recopiée dans le Livre blanc de la coalition idy 2019. Ce rapport bidon pue le paternalisme colonial.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (02:21 AM)
      recommandation recopiée dans le livre blanc de la coalition idy 2019. ce rapport bidon pue le paternalisme colonial
    Auteur

    En Juin, 2019 (06:36 AM)
    Pourquoi maintenant?Il fallait laisser Macky passer,pour la défense et la sécurisation des intérêts français surtout.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR